Dossier à la UneNation

RDC : Les grands projets du sénateur Loando en faveur des Tshuapais

Le sénateur Guy Loando a mis à profit ses vacances parlementaires pour retrouver sa base de la Tshuapa. Il a foulé, dimanche 22 août 2020, le sol de Boende, chef-lieu de la Tshuapa. Au pied de l’avion, quelques autorités politico-administratives de la Tshuapa, avec à leur tête le vice-gouverneur, assurant l’intérim du gouverneur en mission à Kinshasa, sont venues accueillir le sénateur, en présence du maire de la ville de Boende, des chefs des Confessions religieuses, des autorités coutumières et d’une foule compacte.

Ce séjour tshuapais dénote l’expression d’une histoire d’amour pour un homme préoccupé par le développement de cette province, issue du démembrement de l’ex-Equateur. «Je suis venu à la Tshuapa pour écouter chacun d’entre vous, en ma qualité de représentant de la population de Tshuapa au Sénat. Je suis l’émanation de l’Assemblée provinciale de la Tshuapa», a expliqué Guy Loando Mboyo dans un speech improvisé devant une marée humaine venue l’accueillir.

Fidèle à ses engagements, le sénateur Loando croit dur comme fer au projet de développement intégral de cette province.  Cela passe notamment par l’autonomisation de la jeunesse. «Je suis venu aussi pour installer ‘‘Widal Investiment’’, une branche de Widal Fondation qui a pour vocation principale la création d’emplois pour les jeunes de la Tshuapa. Cette structure commencera par la mise en place d’une boulangerie et d’un supermarché moderne», a renchéri l’élu des élus de la Tshuapa. 

Autre défi du sénateur Loando en faveur des dépositaires de son mandat législatif, les infrastructures. A ce sujet, il a rappelé l’audience qu’a accordée, samedi 15 août, le PM Ilunkamba a accordé à tous les élus nationaux de la Tshuapa, députés et sénateurs. Les grands défis de développement de la Tshuapa, parmi lesquels les infrastructures routières, l’inexistence des universités et les hôpitaux ont été passés au peigne fin lors de cette rencontre. Ils ont obtenu du chef l’exécutif, la désignation de la Tshuapa comme province pilote pour la construction des infrastructures de base prévues pour toutes les provinces nouvellement créées.

Juste après sa communion avec la population de Boende, l’élu des élus de la Tshuapa s’est rendu aux chantiers du stade de Boende et du siège de l’Assemblée provinciale de la Tshuapa pour s’imprégner de l’avancement des travaux. La construction de ces deux ouvrages est financée par la Fondation Widal dont Guy Loando est président. L’objectif est de faire jouer les matches du championnat national à Boende.

Dans son agenda de cette semaine, le sénateur Loando a prévu de faire une descente à la prison de Boende afin de se rendre compte des conditions de cette maison pénitentiaire, censée être un centre de rééducation et non un lieu de souffrance accentuée.  Dans un élan de solidarité, il a pris l’engagement de payer les factures de ceux ou celles qui sont incarcérées pour des dettes dans des affaires civiles. Après Boende, l’élu de la Tshuapa se rendra à Yalifafu, Bokungu et dans d’autres territoires que compose la Tshuapa.

Tino MABADA

Articles similaires

Fermer
Fermer