Dossier à la UnePolitique

Nangaa : fumée blanche à la CENI

Corneille_Nangaa_CENILes nouveaux membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- entrent enfin en fonction. Après la prestation de serment jeudi devant la Cour constitutionnelle, la cérémonie de remise et reprise est prévue ce vendredi. Corneille Nangaa remplace l’abbé Malumalu à la présidence de la CENI. Norbert Basengezi succède à André Mpungwe à la vice-présidence et Pierrette Mwenze Kisonga  hérite de la questure après la démission de Chantal Ngoyi Tshite. Devant la Cour constitutionnelle, ces trois personnalités ont juré sur leur honneur de respecter les lois et la Constitution du pays et de remplir loyalement et fidèlement leurs fonctions.
Ce sera une troisième étape franchie après la désignation des remplaçants par les structures attitrées, notamment les Confessions religieuses pour le président, la Majorité présidentielle pour le vice-président et le questeur. S’en est suivi l’entérinement par l’Assemblée nationale et l’investiture sur une ordonnance présidentielle du chef de l’Etat Joseph Kabila. Il reste donc une seule étape avant la prise effective des fonctions: celle de l’installation de nouvelles autorités.
Comment se passera la remise-reprise entre Malumalu et le président entrant?  A en croire nos sources, le principe est simple. Malumalu étant absent, c’est le membre le plus pré-séant du bureau de la CENI qui le représentera par procuration. En l’occurrence, le rapporteur Jean-Pierre Kalamba, épargné par la vague de démissions.
Face aux nombreux défis  qui l’attendent, cette nouvelle équipe de la CENI à ses priorités. «Nous avons plusieurs priorités, mais avant tout il nous faut procéder aux activités préparatoires des élections, faire une évaluation du processus électoral, consulter les différentes parties prenantes en vue de dégager un consensus et ressortir des résolutions pour élections crédibles et apaisées», a déclaré Corneille Nangaa, président de la CENI.
Guylain LUZAMBA 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer