Dossier à la UnePolitique

Mubake: "je n'ai pas peur des représailles"

“Je suis ici en tant que personnalité. Je suis venu répondre à l’invitation du Chef de l’Etat qui m’a été remise par le protocole d’Etat”, souligne Valentin Mubake devant les médias après sa rencontre d’au moins 45 minutes avec le Président Kabila. Le SGA de l’UDPS veut garder secret le contenu de ses échanges avec le Chef de l’Etat à qui il laisse le soin d’apprécier ses propositions visant la mise en application de l’accord de la CENCO. “Je n’ai pas peur des représailles. Il y a des consultations auxquelles tout le monde est convié et cela avait été accepté à la CENCO. J’ai pris soin d’appeler Monsieur Tshilombo pour lui demander pourquoi l’invitation du Chef de l’Etat n’a pas trouvé de réponse…”, explique Valentin Mubake qui dit ne rien craindre vu qu’il a rencontré officiellement le Président de la République, contrairement à ceux qui le rencontre la nuit. Mubake dit également ne pas comprendre la position du Rassemblement aile Limete qui a refusé sans raison l’invitation lui envoyée par le Président de la République. Cité comme témoin par Bruno Tshibala pour attester que Félix Tshisekedi n’avait jamais été désigné candidat Premier ministre par son défunt père, Mubake n’a pas démenti, il a par contre enfoncé le clou: “faites confiance à Bruno Tshibala, parce qu’il est de la maison comme moi”. Porteur “des propositions concrètes et secrètes”, Valentin Mubake reste droit dans ses bottes et félicite le Président de la République pour cette initiative qui vise à sortir de l’impasse et d’aller vite aux élections.
Henry Mbuyi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer