Dossier à la UneNationPolitique

Katumbi dénonce l'agenda caché de Kabila

Dans une déclaration rendue publique le 9 août, Moise Katumbi réagit aux propos du Président de la République Joseph Kabila sur le processus électoral en RD-Congo.
En déplacement en Ouganda le 4 août 2016, le Président de la République a laissé entendre que le calendrier électoral ne pourrait être publié avant la fin des opérations d’enrôlement des électeurs menées par la Commission électorale nationale indépendante -CENI.
Pour Katumbi, ces déclarations illustrent la volonté de Kabila et sa majorité de se maintenir au pouvoir en violation de la Constitution.
Le candidat président déclaré, qui qualifie ces propos de Kabila de “crime de haute trahison”, dénonce en même temps l’agenda caché de la Majorité présidentielle.
L’objectif, selon lui, est:
-organiser un dialogue factice avec quelques complices de tous bords afin de déboucher sur un gouvernement de transition illégitime.
-Annoncer un calendrier electoral qui privilégie d’abord les élections locales et provinciales, avant les législatives nationales. Cela permettra de retarder au maximum la présidentielle.
-Faire voter un changement de la constitution par les deux chambres réunies en Congrès qui leur permettra de s’accrocher au pouvoir.
Ci-après, la déclaration de Moise Katumbi.
_20160809_111043_20160809_111059

Articles similaires

Fermer
Fermer