Dossier à la UnePolitique

Dialogue: derniers réglages de Kalev

L'AG de l'ANR, Kalev Mutond
L’AG de l’ANR, Kalev Mutond
Retour mardi à Kinshasa du patron de l’ANR en pleines tractations des coulisses. Il est partout à la fois… Au pays, au Cameroun et en Belgique. Ultimes réunions encourageantes. Possible accélération avant le prochain déplacement de Kabila pour la Chine
A Bruxelles, Yaoundé et Kinshasa, des réunions sont organisées pour sceller les derniers détails du Dialogue que le Président de la République, Joseph Kabila, va devoir convoquer dans les prochains jours. Durant celles-ci, KalevMutond, le patron de l’Agence nationale de renseignement -ANR- chargé d’approcher des opposants et d’autres grands acteurs de la Société civile, est en train de faire les derniers réglages. Entre autres, les ultimes contacts avec des membres du pré-carré de Tshisekedi dans la capitale belge… et une rencontre stratégique dans la métropole camerounaise.
Les nouvelles du périple sont encourageantes: «Tout va dans la bonne direction. La démarche consiste à s’assurer qu’Etienne Tshisekedi viendra personnellement au Dialogue s’il ne se fait pas représenter par une délégation de haut niveau», rapporte une source bruxelloise proche de l’UDPS. Une autre confie qu’à Bruxelles, les parties «sont tombées d’accord sur les termes de référence, la médiation, le contenu et le délai des assises». Et, donc, la voie est désormais balisée. «On a mis une petite pause et Kalev a pris son avion pour Kinshasa en vue de faire rapport au Président de la République. Normal au vu du travail abattu dans la capitale belge», assure pour sa part un fils-maison sans dire plus. Selon Congo Indépendant, Kalev est rentré à Kinshasa mardi par un régulier de Bruxelles Airlines. Voilà côté tractations des coulisses avec l’UDPS.
Et chez les autres ténors de l’Opposition encore officiellement réfractaires à l’initiative de Kabila?Il reste que Martin Fayulu, récemment hôte de Tshisekedi à Bruxelles, fait encore illusion. Nul ne sait sur quoi a tourné cette audience avec le président de l’ECIDE, estampillé hostile à Kabila mais qui voue beaucoup d’admiration au leader de l’UDPS. Les bureaux bruxellois de Tshisekedi ont également offert leur hospitalité à l’ancien conseiller politique MukendiwaMulumba le week-end dernier, a-t-on appris.
Aucune autre nouvelle formelle de Kamerhe, sinon l’audience lui accordée par le président togolais Faure Gnassingbé, vraisemblablement appelé à la rescousse par Kinshasa, et la pression dans laquelle le président de l’UNC s’est mis depuis sa rencontre avec Kalev à Béatrice Hôtel. Des sources évoquent des présumées garanties que l’ex-speaker y aurait données. Dans cette hypothèse, l’intéressé devrait se montrer respectueux des engagements. Viendra? Viendra pas? Kamerhe serait entré dans une période riche en émotions, a-t-on assuré. Il est partagé entre mettre définitivement une croix sur le Dialogue ou ne pas tenir la promesse faite au missi dominici de Kabila.
Possible rebondissement en vue même si d’aucuns expliquent que Kamerhe aurait ses exigences: «Il conditionnerait sa participation au Dialogue au poste de Premier ministre. Il s’attendrait à se voir confier la Primature au vu des risques qu’il prendrait en cas de glissement». Mais les signaux pro-Dialogue émis par le camp Tshisekedi ne semblent pas arranger ses affaires. Reste à avoir le courage de ses promesses et à savoir comment déguiser son virage pressenti sous le sursaut… d’homme d’Etat.
AKM  

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer