Dossier à la UneDossier spécial électionsNation

Congolité: le conseil de Cohen à Tshisekedi

L’ancien Secrétaire d’Etat américain Herman Jay Cohen s’est invité au débat sur la Congolité. Dans un tweet mardi, il a choisi de conseiller au président de la République, Félix Tshisekedi, de rejeter la prétendue proposition de «loi Noël Tshiani» qui serait discriminatoire à l’encontre des citoyens de la RD-Congo qui n’ont pas deux parents RD-congolais. «Pareille discrimination pourrait nuire gravement aux relations américano-congolaises», a prévenu l’homme qui a exercé ces prestigieuses fonctions de 1989 à 1993, sous les administrations Bush et Clinton.

«Nuire gravement aux relations Americano-congolaises». Les termes sont choisis et suffisent pour être soulignés, captés et compris. Les initiateurs et autres défenseurs de la proposition de Loi Tshiani, ainsi clairement indexée, le comprendront-ils? La question reste posée. Fin connaisseur des dossiers africains qu’il continue à suivre et commenter, Cohen avait toujours pris position contre l’administration Kabila mais s’est affiché jusque-là parmi les soutiens américains de Félix Tshisekedi. Il a clairement choisi son camp lorsque Tshisekedi devait prendre la décision de mettre un terme à la coalition FCC-CACH. Cette fois-ci, il s’est prononcé contre l’initiative raciste et anticonstitutionnelle de Noël Tshiani.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page