Dossier à la UnePolitique

Arrestation d’un cameraman de Lingala Facile: la Primature donne sa version des faits

La vague de réactions suscitées à la suite de l’arrestation de Zacharie Muamba, présenté comme caméraman de Lingala Facile, n’aura pas fait long feu. Une mise au point du service de communication de la Primature vient d’apporter la lumière et ainsi balayer les allégations contre le Premier ministre Bruno Tshibala. A en croire le document des services de la Primature, Zacharie Muamba n’a jamais été amené à la Primature. Ce dernier aurait plutôt été arrêté dans une affaire privée, l’opposant au mari de Julie Tshibala, fille du Premier ministre. En 2016, Zacharie Muamba avait passé, si l’on en croit la mise au point de la primature, un contrat avec le gendre du PM pour la prise de vue de la cérémonie de son mariage avec madame Julie Tshibala. Selon la primature, Zacharie Muamba a effectivement couvert cette soirée à titre privé, et non comme caméraman de Lingala Facile.
USD 500 lui ont été payés pour filmer et remettre le DVD au couple. Mais il ne le fera pas. «Excédé, le mari va porter plainte pour escroquerie et abus de confiance, voilà qui amène notre escroc devant les couloirs de la justice et justifie l’arrestation de Zacharie Muamba», relate-t-on avant de souligner: «à cette époque, Bruno Aubert Tshibala n’est pas Premier ministre. Et le jour du mariage de sa fille aînée, Tshibala croupissait en prison pour son combat pour le respect de la Constitution». Autre élément, appelé à témoigner dans cette affaire, l’émission Lingala Facile a dénié à Zacharie Muamba la qualité de caméraman engagé, informe-t-on. Les responsables de ce magazine ont affirmé avoir, pour les mêmes faits d’escroquerie et détournement, chassé Zacharie Muamba depuis 2014. Jérémie Yoka, coordonnateur de Lingala Facile cité par un article de presse, dément avoir été contacté par le rédacteur de cet article.
 
Pour la Primature, cet article fantaisiste aurait été conçu dans l’objectif de nuire et jeter en pâture l’image du Premier ministre. «C’est donc mal intentionné d’associer le Premier ministre dans cette affaire qui reste privée. Affirmer que Zacharie Muamba a été amené à la Primature est un pur mensonge cousu de fil blanc car la Primature ne dispose d’aucun cachot. Cette affaire est une invention qui, malheureusement pour ses auteurs, n’entachera en rien la détermination du Premier Ministre à amener ce pays vers les meilleurs horizons, honte à ceux qui conçoivent de tel mensonge», tape-t-on sur l’avenue des 3Z.
 
Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer