Culture

La fête du cinéma égyptien ferme ses portes le 25 janvier 2014

Festival de Luxor
La deuxième édition du Festival de Louxor du cinéma égyptien et européen a ouvert ses portes depuis dimanche 19 janvier 2014 et se poursuit jusqu’au 25 janvier 2014 à Louxor en Haute, Egypte. Plusieurs films sont en compétition au cours de cette rencontre des opérateurs du 7ème art. Au cours de cette édition, 62 films égyptiens -indépendants et classiques-, 17 films européens et 27 courts-métrages sont proposés. Les films sont présentés sous plusieurs genres dont les longs métrages produits en 2012-2013, les courts métrages, des fictions produits en 2012-2013. Il connaîtra également un gros plan sur le cinéma égyptien indépendant et un gros plan sur le nouveau cinéma allemand, précise les organisateurs.
Et d’ajouter que les festivaliers saisissent cette opportunité pour rendre un hommage mérité à l’acteur égyptien Nour El Sherif ainsi qu’au directeur russe Vladimir Menchov. Le comité d’organisation fait savoir également que le cinéma égyptien classique mettra un accent particulier cette année sur les différents types de cinéma égyptien produit chaque année. L’objectif principal de ce festival est de favoriser la connaissance et promouvoir la diffusion en Egypte des œuvres cinématographiques et audiovisuelles de qualité réalisées par des cinéastes égyptiens et européens ainsi que de développer le dialogue égypto-européenne dans le domaine du cinéma.
A travers les prix qui seront décernés, les organisateurs visent aussi à encourager les administrateurs égyptiens et européens à produire des films plus intéressants et à attirer un nouveau public pour le cinéma en Haute-Egypte. Le choix de la ville de Louxor comme un emplacement pour ce festival a pour but de conquérir un nouveau public dans une région où les théâtres ont disparu. Il est aussi important de signaler que la Fondation de midi pour l’Art et la Culture bénéficie du soutien des autorités culturelles nationales et locales égyptiennes. Réalistes, les organisateurs reconnaissent que le défi à relever est grand et que l’enjeu est de taille.
«Nous voulons attirer le public de la Haute-Egypte pour découvrir un cinéma européen riche avec ses talents et de la diversité, et de promouvoir le cinéma égyptien, qui a perdu son public naturel en Haute-Égypte après la disparition des salles de cinéma au cours des dernières décennies», ont-ils insisté. Conscients du rôle du cinéma, les animateurs de ce festival confient haut que l’organisation de cette fête cinématographique à Louxor vise à encourager le tourisme culturel dans cette ville historique et mythique égyptienne. Le public profitera ensuite de l’occasion pour visiter également les sites antiques de cette ville dans la matinée. De véritables lieux touristiques. «Le festival cherche aussi à contribuer au développement culturel et cinématographique dans cette région riche en Histoire et en Civilisation qui a souffert depuis janvier 2011», ont-ils confié.
Patrick NZAZI 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer