Culture

Koffi Olomide, l’indésirable

L’artiste musicien Koffi Olomide tient à rendre un dernier hommage à Papa Wemba. Malheureusement, pour lui, la veuve Wemba, la famille biologique de l’illustre disparu, ses fans, ses proches collaborateurs, les villageois de Molakaï le lui interdisent. Pour eux, le patron de l’orchestre Quartier Latin International n’était pas en bon terme avec le boss de Viva la Musica. A en croire leurs interventions dans les médias, Papa Wemba, formel, aurait même dit que Koffi Olomide ne se rende pas à ses funérailles quand il mourra. Empêcher Koffi Olomide de rendre un dernier hommage au Vieux Bokoul est une manière, selon eux, de respecter la dernière volonté du défunt. Après avoir appris que le Rambo, déclaré persona non grata lors des obsèques officielles, s’apprêtait à déposer sa gerbe des fleurs et de se recueillir, lundi 23 mai, au caveau de Papa Wemba, Marie-Rose Luzolo affectueusement appelée Amazone a saisi l’administrateur de ce cimetière, jeudi 19 mai 2016 à 16h41’ via un appel téléphonique, pour lui demander d’interdire tout accès à Koffi Olomide à la Nécropole entre terre et ciel, dans la commune de Nsele, dans la périphérie Est de la ville de Kinshasa. Dans sa correspondance de vendredi 20 mai 2016, dont la copie pour information a été transmise au gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta, Mudoy Valérien, administrateur de ce cimetière a répondu à la requête d’Amazone. «Permettez-moi de vous rappeler que le cimetière est un lieu public accessible à toute personne désireuse d’y accéder pendant les heures d’ouverture aux visites qui peuvent être motivées pour des raisons multiples. Toutefois, seule une décision de justice interdisant l’accès à un individu pour toute visite au cimetière dans son entièreté ou en partie peut justifier de notre part une suite qui va dans le sens de votre requête», a affirmé l’administrateur réservant ainsi une fin de non-recevoir à cette requête. Loin de se décourager, les hostiles à Koffi Olomide sont montés au créneau. Ils refusent qu’il fasse quoi que ce soit en hommage à Papa Wemba. Ils crient à l’ironie. Dimanche 22 mai dernier, ils ont fait la ronde des émissions musicales pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’entêtement de Koffi Olomide à rendre un dernier hommage à Papa Wemba. L’un des frères cadets de Jules Shungu, tellement excédé, a même brandi une convocation de Parquet émise à l’encontre de Papa Wemba sur plainte de Koffi Olomide. «Nous sommes Africains. Chez nous, mieux vaut un mauvais arrangement qu’un bon procès. Koffi était sur le point de faire arrêter Papa Wemba. Nous qui avons fait la taule savons ce que représente la prison. Quand quelqu’un te fait arrêter, il te tue carrément. En prison, tu es privé de tout. Même ta femme n’aura que des contacts très limités avec toi. Et quand tu y sors, tu recommences ta vie à zéro. Voilà ce que voulait ce monsieur à Papa Wemba: la mort», a-t-il déploré. Et d’asséner: «Papa m’a personnellement dit dernièrement qu’il a pardonné beaucoup de bêtises de celui qu’il a toujours présenté et considéré comme son petit. Mais cette affaire de Parquet était impardonnable pour Papa». Curieusement, personne n’a déjà osé révéler la source de l’inimitié entre ces deux stars de la rumba. Qu’à cela ne tienne, ces pro-Wemba, veulent tout simplement que l’âme de leur leader se repose réellement en paix.
Barick BUEMA
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer