Communication

Corée du Sud: accusé de violer la loi sur la prévention contre la Covid-19, le président de Shincheonji innocenté

Man Hee Lee, âgé de 89 ans, président de l’église Shincheonji de Jésus en Corée du Sud, a été déclaré non coupable d’avoir violé la loi sur la prévention des maladies infectieuses à la suite d’une épidémie de COVID-19 dans l’église.

Le président Lee a été arrêté le 31 juillet 2020 après une enquête de plusieurs mois, provoquée par la contamination d’environ 5.000 personnes dans une église de Daegu. Peu de temps après l’épidémie, les autorités coréennes ont demandé des listes de quelques 300.000 membres de l’organisation, y compris ceux d’autres églises, même à l’étranger, à utiliser pour la recherche des contacts. Les enquêteurs ont affirmé que les listes fournies par l’église de Shincheonji ont été fausses et incomplètes et ont accusé Lee d’avoir interféré à une enquête gouvernementale et violé la loi sur la prévention des maladies infectieuses.

L’épidémie de Daegu s’est produite début février lorsqu’une femme -«Patient 31»- asymptomatique et inconsciemment positive pour la Covid-19 a assisté à un service religieux et a involontairement propagé le virus. Le patient 31 et l’église Shincheonji dans son ensemble ont souvent été qualifiés de «super-propagateurs» du virus. Certains membres ont été persécutés par leurs familles, renvoyés de leur emploi ou même expulsés de leurs maisons. A l’époque, le gouvernement coréen n’a pas recommandé d’arrêter les rassemblements en personne et que la situation virale dans le pays a été sous contrôle.

Dès que les responsables de Shincheonji ont découvert le cas positif, ils ont annulé tous les services de culte et rassemblements en personne et ont déplacé toutes les réunions en ligne. Depuis ce temps, Shincheonji travaille activement pour aider ceux qui souffrent actuellement du virus.

De nombreux membres de Shincheonji ont pris leur précédente infection au Covid-19 et en ont fait quelque chose pour aider les autres. L’église a accueilli trois campagnes de dons de plasma de convalescence record pour utiliser des anticorps et aider d’autres personnes actuellement atteintes du virus. Depuis septembre, il y a eu près de 6 000 dons de plasma des membres de Shincheonji pour aider à développer un vaccin ou un remède. Une vidéo contenant les détails du don de plasma peut être trouvée ici. Des essais sont toujours en cours pour les autres dirigeants de Shincheonji impliqués dans la gestion de l’épidémie plus tôt cette année.

HWPL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer