ActualitésDossier à la UneSociété

RDC : Guy Loando renouvelle son engagement pour l’épanouissement et la responsabilisation de ses concitoyens

Mardi 5 mai dernier, la Fondation Widal a totalisé un an depuis sa création. Un anniversaire célébré sur fond de la pandémie du Coronavirus. Une situation qui a obligé Guy Loando à poster sur les réseaux sociaux, une vidéo de cinq minutes dans laquelle quelques actions concrètes de la fondation ont été passées à revue. Il a remercié les membres de la Fondation, les partenaires, le personnel et toutes les personnes de bonne foi qui ont eu à soutenir et accompagner Widal pendant cette période. A l’occasion, il n’a pas manqué de renouveler son engagement à œuvrer pour l’épanouissement et la responsabilisation de ses frères et sœurs RD-congolais. Les temps sont durs, a-t-il reconnu, et le chemin très long et jonché des difficultés, mais jamais aucun obstacle ne pourra ébranler sa détermination, entamer sa conviction ou le pousser au découragement, parce qu’il en est pleinement conscient. Après avoir brièvement dressé le bilan du court parcours, mais combien élogieux et éloquent de Widal Fondation qui a réussi de grandes réalisations dans les domaines de la Santé, de l’éducation, du social, du sport, des infrastructures, du transport, de l’entreprenariat et de la sensibilisation en matière des droits de la femme et du civisme, le Sénateur de la Tshuapa a invité ses compatriotes à être nombreux à le rejoindre et à contribuer pour faire avancer les idéaux de la fondation en vue de concrétiser sa devise: «Tous ensemble pour tous». Ci-dessous, le discours bilan du sénateur Guy Loando

Chers membres de la Fondation Widal

Notre Fondation à la joie, la gratitude de fêter son 1er anniversaire. Nous allons profiter l’occasion pour remercier nos membres, nos partenaires, notre personnel ainsi que toute personnes de bonne foi ayant participé.

Merci, aksenti, matondo, tuasakidila.

Grâce à votre engagement, votre assiduité, votre conscience professionnelle, votre amour du prochain, vous donnez vie à cette fondation et lui permette ainsi, de perdurer. J’espère que cet esprit qui vous anime, cette saine émulation qui est la vôtre saurait résister à tout vent. Le grand public a, dès le départ, fait montre et preuve de soutient à travers les actions qui ont touché divers secteurs et villes de l’ensemble de la République.

Plus de 100.000 personnes ont été touchés et impactés à travers les activités de la Fondation Widal, dans la Tshuapa, à Mbandaka à Kinshasa et dans le Kasaï. Notre objectif est d’être présent dans toutes les provinces du pays, afin d’être aux côtés de nos frères et sœurs congolais.

Nous avons effectué des actions dans les domaines de la santé, du sport de la jeunesse, des infrastructures, dans la sensibilisation aux droits de la femme, dans l’alimentation enfantine, l’éducation, la vie sociale, le civisme, l’entreprenariat, le transport ainsi que l’agriculture.

Certains projets ont abouti, d’autres conclus. Certains projets en cours et d’autres vont être revus et être perfectionnés afin d’atteindre des objectifs de manière équitables pour tous les membres. Notre engagement est celui de la reconstruction de notre cher et grand pays ensemble avec ses dignes filles et fils.

Nous nous sommes donc engagés pour l’épanouissement et la responsabilisation de nos frères et sœurs. Nous venons de commencer et la route est certainement longue.

Nous en sommes conscients. Nous avons rencontré quelques difficultés et, nous sommes conscients, que nous allons en rencontrer encore d’avantage. Cela ne nous décourage pas et ne nous découragera jamais. Au contraire, nous sommes déterminés et optimistes que sur ce chemin vous serez, encore nombreux à nous rejoindre et à partager les mêmes valeurs, la même vision, le même amour et les mêmes motivations.

N’hésitez pas à contribuer afin de faire avancer les idéaux de la Fondation Widal. Notre devise «tous ensemble pour l’épanouissement de tous», devra être une réalité dans notre cher et beau pays.

Car, dit-on, il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

A cet effet, une campagne d’appel de fonds est, et sera bientôt lancée pour lever encore des fonds nécessaires ainsi que des biens, afin de venir en aide à diverses personnes en situation de précarité de toutes les provinces confondues.

Les temps sont durs, j’en suis conscient. Serons-nous les coudes, mettons la main dans la patte pour amortir, le mieux que l’on peut, l’impact de la crise actuelle que le monde traverse de Covid-19.

Tant qu’on peut, ne nous fatiguons pas d’aider notre prochain et de prendre part dans cette campagne de l’élan de solidarité qui a été lancée dans notre pays.

Une fois de plus, merci, matondo, aksenti, tuasakidila. Que vive la République démocratique du Congo, que vive le 1er anniversaire de la Fondation Widal.

Que Dieu vous bénisse.

Merci.

Articles similaires

Fermer
Fermer