Actualités

Un média en ligne révèle que le PPRD veut placer Roger Bimwala, un Salutiste de son obédience à la tête de la CENI

Selon information.cd, le PPRD n’a pas abandonné son projet de reprendre le contrôle de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, après la tentative manquée de catapulter Ronsard Malonda. Les informations du média en ligne font part d’un nouveau plan consistant à passer, cette fois-ci, par une candidature du Salutiste Roger Bimwala, qui aurait reçu des moyens financiers importants pour tisser sa toile. Lisez plutôt information.cd.

Apres son échec lamentable de contrôler la CENI à travers Ronsard Malonda, le PPRD cherche maintenant par tous les moyens à placer le sieur Roger Bimwala Mampuya, membre de l’Armée du Salut. Avec de gros moyens mis à sa disposition, Bimwala distribue des liasses d’argent aux chefs religieux, leur promettant encore plus d’argent et des maisons une fois désigné président de la CENI.Roger Bimwala est le Recteur de l’Université de l’Armée du Salut. Il représente cette confession religieuse à la commission pour l’éthique et l’intégrité électorale (CIME). Il participe aux réunions de la CIME et de la plateforme des confessions religieuses chargées de la désignation de leur représentant à la CENI. Comment peut-on être ainsi juge et partie ? Roger Bimwala participe donc à toutes les stratégies et toutes les décisions que prennent les confessions sur le dossier CENI, se mettant ainsi dans une grave situation de conflit d’intérêts.Ce fait scandaleux devrait interpeler toutes les confessions religieuses et meme le Commandeur territorial et représentant légal de l’Armée du Salut en RDC, le Colonel Daniel Moukokole. D’ailleurs, pourquoi Colonel Moukokole, lui-même originaire du Congo-brazzaville, accepte d’etre manipuler et utiliser dans la politique en RDC ?Il faut aussi signaler que Roger Bimwala est député provincial de la ville-province de Kinshasa. Il était candidat en 2018, « élu » à travers « Ensemble pour Barumbu » et « ToSekwa », deux plateformes électorales ténébreuses associées à des membres influents du PPRD, tel que André Kimbuta. Pourquoi donc Bimwala représentera les confessions religieuses alors que c’est un politicien actif et partisan ?Quant à son expérience en matière électorale, elle est nulle. C’est un novice qui cache ses insuffisances en publiant de manière opportuniste en 2020 une brochure ridicule et légère intitulée « Vision du management électoral de la Commission Electorale Nationale Indépendante ». En lisant ce torchon, on se rend compte qu’il s’appuie sur une seule source qui est le rapport général de Corneille Naanga. Le candidat du PPRD incapable de fournir une évidence empirique de son expérience électorale, qui en réalité n’existe même pas. Bimwala n’est pas seulement nul en élections mais c’est donc aussi un « professeur » plagiaire. Quelle honte !Le PPRD revient à la charge avec une telle candidature qui insulte l’intelligence du peuple congolais, moyennant argent, promesses de de maisons, jeeps et autres. Leur porte-parole est Imam Moussa Rachid, garçon de course de Jaynet Kabila, et Cheikh Abdallah Mangala, un autre responsable des confessions musulmane. Bimwala est aussi soutenu par Mgr Simon Nzinga Maluka des églises indépendantes du Congo, celui-là même qui avait parrainé Ronsard Malonda en 2020. Le PPRD n’a vraiment pas compris que les choses doivent changer.Les Congolais doivent rester vigilants et ne plus permettre à des leaders religieux véreux d’influencer sournoisement les processus électoraux en RDC.

Information.cd

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer