ActualitésPolitique

UDPS: Loseke désigné président délégué

Elu président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social-UDPS- à l’issue d’un congrès clôturé dimanche 10 décembre, Bruno Tshibala a choisi de se conformer à la logique de l’article 97, al.2.de la Constitution. Il lègue momentanément le pouvoir à Tharcisse Loseke en le désignant comme Président délégué du parti. Selon une décision de la haute direction du parti, rendue publique le 14 décembre, Bruno Tshibala, élu par le congrès extraordinaire, devient l’Autorité morale de l’UDPS.
 
Bruno Tshibala a été élu, dimanche 10 décembre par acclamation, président de l’UDPS-Aile Tshibala. Appelé à mettre en place les autres structures du parti dans un meilleur délai, le nouveau président de l’UDPS a, sans trop tardé, procédé à la mise en place de l’équipe dirigeante du parti. Tharcisse Loseke est nommé 1èr Vice-président chargé des questions politiques et administratives; André Kalonzo, 2ème Vice-président chargé des relations extérieures et de la diaspora ; et Alfred Ndinga Obey, 3ème Vice-président chargé des finances.  Soucieux de se conformer à la logique de l’article 97, al.2 de la Constitution de la République en sa qualité d’homme d’Etat, Bruno Tshibala Nzenzhe a, jeudi 14 décembre, publié une décision nommant momentanément Tharcisse Loseke Président délégué du parti. Lui-même, élu président par un Congrès extraordinaire, devient l’Autorité morale de l’Union pour la démocratie et le progrès social.
Par cette posture, Tshibala coupe court aux bruits tendant à le présenter comme un chef du gouvernement exerçant en violation de la Constitution. Pour rappel, le congrès ayant porté Tshibala à la présidence de l’UDPS avait pour objectif d’élire un nouveau président de ce parti et d’unifier le parti avec tous les membres, rapatrier le corps d’Etienne Tshisekedi pour son enterrement digne à Kinshasa, redynamiser la commission électorale du parti en vue de la victoire de l’UDPS aux  élections du 23 décembre 2018. Bruno Tshibala s’est également engagé à offrir à Etienne Tshisekedi, décédé en février 2017 en Belgique, des obsèques dignes de son rang.

Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer