ActualitésDossier à la UnePolitique

Sénat: 4 FCC, 2 indépendants et 1 Lamuka

L’enjeu du Front commun pour le Congo -FCC- était d’obtenir le perchoir après le départ de Modeste Bahati. Le défi a été relevé après l’élection d’Alexis Thambwe, 65 voix devant Modeste Bahati qui a obtenu 43 voix. Outre la présidence, le FCC a également raflé trois autres postes, à savoir: la 2ème vice-présidence, le rapporteur et le questeur. Commentant cette victoire, un cadre du FCC n’a pas manqué de prodiguer de sages conseils au sénateur Bahati. En fait, il lui demande de tirer les leçons pour l’avenir. Concrètement, il rappelle que malgré le départ de l’ancien ministre d’Etat en charge du Plan, certains élus estampillés AFDC -parti politique- et AFDC-A -regroupement politique- ont renouvelé leur loyauté et leur fidélité au FCC et donc à Joseph Kabila. C’est leur droit le plus légitime. Pour ce ténor du FCC, il appartient désormais à Bahati Lukwebo, au nom de la démocratie pour laquelle l’ancien leader de la Société civile s’est toujours battu, de se plier à cette réalité. En clair, il est demandé à Modeste Bahati de se rendre compte qu’il n’existe pas, à  ce jour, trois regroupements politiques dans la Majorité composée de la coalition FCC-CACH. Mais bien plus, il n’a qu’à faire le choix entre rallier l’Opposition ou revenir dans le rang avec toutes les conséquences. Elu en toute transparence, le samedi 27 juillet 2019, et installé le même jour, le bureau définitif du Sénat est représentatif. L’équipe du désormais président de la Chambre haute, Alexis Thambwe, est composée de sept membres, dont 4 sont du Font commun pour le Congo -FCC-, une plate-forme politique de la coalition au pouvoir, 2 indépendants et 1 Lamuka, un regroupement de l’Opposition. Le FCC comprend le président Thambwe, lui-même, le 2ème vice-président John Tibasima, le rapporteur Prince Kaumba et le questeur Eric Rubuye. Le bureau de la Chambre haute a aussi des indépendants, à savoir: le 1er vice-président Samy Badibanga, réputé du regroupement politique Cap pour le changement -CACH- parce que proche du Chef de l’Etat, et le questeur adjoint Rolly Lelo. Les deux font partie de la nouvelle équipe que les sénateurs ont élue et installée samedi dernier. L’Opposition est bien présente dans le ticket gagnant au Sénat. Elle est représentée au poste de rapporteur adjoint avec Marie-Josée Kamitatu qui est d’Ensemble, une formation politique membre de Lamuka. Voilà qui souligne le caractère représentatif du nouveau bureau de la Chambre haute du Parlement RD-congolais. C’est pour dire que la coalition FCC-CACH au pouvoir, l’Opposition et les indépendants vont travailler pour l’émergence du Sénat comme l’ont voulu les sénateurs à travers leur vote. Parce que le ticket du départ prévoyait le FCC aux postes de 1er vice-président et de questeur adjoint. Somme toute, le défi du Front commun pour le Congo a été relevé. Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer