ActualitésNationSociété

RDC : Muyaya et Mukwege coalisent pour le changement du narratif sur la RD-Congo

Le Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege et le Ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya se sont entretenus, le mercredi 23 juin 2021 à l’hôpital de Panzi, à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu en RD-Congo. Durant deux heures, ils ont passé en revue les enjeux du changement du narratif sur une RD-Congo qui déploie des efforts pour soigner ses maux et les guérir, un Congo qui se relève et qui est déterminé à avance vers son développement. D’où, la nécessité d’une communication stratégique qui accompagne ce processus du changement au travers les médias publics, principalement. «Le ministre est conscient que nous devons avoir ces médias publics pour permettre la diffusion de la politique nationale, de pouvoir donner des informations correctes. L’exemple de la Covid-19 est illustratif. Chacun se permet aujourd’hui de donner la voix par rapport à la vaccination, au traitement, etc. Dans ces conditions, nous ne serons pas, en tant que médecins, de faire correctement notre travail. Parce que tous les efforts que nous fournissons sont sapés par des fake news et certains médias sur les réseaux sociaux», a déclaré le Dr. Dénis Mukwege.

Abondant dans le même sens, le ministre de la Communication et Médias a fait état d’une discussion mutuellement «intéressante et édifiante» pour accompagner les actions du Prix Nobel de la Paix en faveur des femmes affectées par les auteurs de l’insécurité dans l’Est de la RD-Congo. «Depuis notre arrivée au ministère de la Communication et Médias, l’idée c’est de changer le narratif sur notre Pays. Et nous considérons que le Docteur Mukwege est un des vecteurs que la RD-Congo peut utiliser pour montrer justement la conscience et les efforts que nous déployons particulièrement pour les femmes qui ont été victimes de la barbarie des groupes armés. C’est avec joie que nous sommes venus à sa rencontre», a précisé le Ministre Patrick Muyaya. La détermination du gouvernement à traquer et à anéantir tous les ennemis de la paix dans le cadre de l’état de siège décrété au Nord-Kivu et en Ituri, mais aussi l’impératif de restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays nécessitent d’être appuyés, d’après le Dr. Denis Mukwege, par une justice transitionnelle ayant un double mécanisme judiciaire et non judiciaire.

Au Ministre Patrick Muyaya de souligner: «nous sommes tous engagés dans le combat qui va nous conduire finalement à ramener la justice transitionnelle, à ramener la paix et à porter le développement dont notre pays a tant besoin». Autant la justice transitionnelle va contribuer à cristalliser la paix recherchée par les Forces armées de la RD-Congo du fait de la répartition en faveur des victimes, autant les médias publics devraient s’acquitter de leurs missions de promouvoir la bonne image du pays et de raconter les belles histoires des champions nationaux tout en garantissant l’accès à tous.

CelCom/ComMedias

Articles similaires

Fermer
Fermer