ActualitésMédiasSociété

RDC : le CSAC lance la campagne contre la délinquance sur les réseaux sociaux

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication -CSAC- procède au lancement de sa campagne de lutte contre la délinquance sur les réseaux sociaux et de promotion de la citoyenneté numérique. Cette activité se tient aujourd’hui mercredi 12 juin 2024 à Fleuve Congo Hôtel. «Cette campagne vise à sensibiliser les hommes des médias et les influenceurs sur leurs responsabilités dans la diffusion de contenus sains et éthiques en ligne», annonce cette institution d’appui à la démocratie. Et d’ajouter: «elle s’inscrit dans le cadre des efforts du CSAC pour réguler le secteur des médias et promouvoir une utilisation responsables des techniciens numériques».

Selon le programme établi, les professionnels des médias seront sensibilisés dans l’avant-midi et, dans l’après-midi, ce sera le tour des créateurs des contenus, couramment appelés influenceurs. Avec l’évolution technique et technologique, personne ne peut se passer du monde numérique. C’est Gottfried Leibniz, philosophe et mathématicien allemand, qui a inventé le système de numération binaire moderne, base du code binaire, utilisant deux symboles, le «0» et le «1».

Bien plus tard, ce code sera utilisé pour les méthodes de codage de données en informatique. Aujourd’hui, la numérisation contribue à l’amélioration de l’entité dans ses divers aspects. Elle permet ainsi un gain de temps dans l’organisation et les processus. Elle favorise par ailleurs une communication plus simple et plus rapide entre les différents services.

Cependant, les dangers numériques sont pourtant palpables s’il y a utilisation abusive, notamment la divulgation d’informations personnelles, usurpation d’identité et piratage de comptes, les tentatives d’escroquerie, les mauvaises rencontres. Il y a également le cyber-harcèlement qui se caractérise par des insultes et diffamation, des menaces, chantages, pression psychologique, incitation à jouer à des jeux dangereux, ou à la réalisation de défis périlleux. C’est la raison pour laquelle le CSAC lance cette campagne pour lutter contre les antivaleurs et promouvoir les bonnes mœurs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page