Actualités

RDC: La Fondation Probité invite les acteurs politiques à cesser d’instrumentaliser les jeunes

En marge de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, commémorée le 12 août de chaque année, François Osodu, coordonnateur national de la Fondation Probité, a invité les acteurs politiques RD-congolais à arrêter d’instrumentaliser les jeunes. «La jeunesse est l’avenir du pays. A ce titre, la jeunesse a droit à un bon encadrement, à la formation et à l’éducation parce que le lendemain sera assuré par les jeunes d’aujourd’hui. Malheureusement, nous constatons que la classe politique RD-congolaise sacrifie la jeunesse pour ses intérêts égoïstes. Cette classe politique instrumentalise les jeunes au lieu de les former», a indiqué François Osodu au cours d’un entretien accordé à «AfricaNews», recommandant à la classe politique de suivre l’exemple du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi qui mise sur la jeunesse. Il a interpellé les acteurs politiques à prendre conscience et à travailler pour l’intérêt général à la place de l’intérêt partisan. L’orateur a également appelé les jeunes à ne pas céder à la manipulation politicienne, plutôt à travailler pour l’intérêt de la nation. «Nous devons mener des actes en tant que responsables et non comme des délinquants. Même s’il y a des revendications, nous devons les faire avec conscience parce que c’est nous qui allons diriger ce pays demain. Donc, ne nous rendons pas la tâche difficile», a-t-il exhorté. Et de poursuivre: «pour preuve, le gouvernement dit des Warriors comporte à son sein plus de 30% des jeunes avec un Premier ministre jeune en la personne de Sama Lukonde. Cette volonté politique du Chef de l’Etat de travailler avec les jeunes se traduit notamment par plusieurs projets en faveur des jeunes». Puis: «Pour s’en convaincre, c’est sous l’impulsion de Fatshi que le gouvernement a procédé à la validation du Programme de développement et de l’innovation pour l’entreprenariat des jeunes -PRODIJE-, chiffré à USD 100 millions. Dans sa politique de la promotion de la jeunesse, le Chef de l’Etat a mis sur pied un programme d’encadrement et de réinsertion des jeunes désœuvrés appelés communément Kuluna, qui apprennent les différents métiers à Kanyama Kasese».  Toujours dans ce même ordre d’idées, François Osodu a aussi souligné que le Président de la République a décrété la gratuité de l’Enseignement de base en vue de prévenir la délinquance juvénile et donner de la chance à tous les jeunes sans distinction de race, de sexe ni de tribut. «Donc, il est grand temps de former réellement cette jeunesse afin qu’elle soit un dernier rempart pour la République», a-t-il souligné. Par ailleurs, la Fondation Probité a appelé les jeunes à plus de vigilance, à développer l’esprit d’entreprenariat et à respecter les ainés pour mériter leurs bénédictions.

Mymye MANDA

Articles similaires

Fermer
Fermer