ActualitésNationPolitique

RDC : Kabuya reconsulte pour former le gouvernement

La première mission d’Augustin Kabuya Tshilumba d’identification de la majorité parlementaire avait été bouclée et les conclusions remises au Chef de l’État. Ce dernier a reconduit Augustin Kabuya pour, cette fois-ci, consulter les responsables des partis et regroupements politiques de cette majorité parlementaire pour conclure un accord en vue de la formation du gouvernement. D’ailleurs, la Constitution dit que le Président de la République nomme un Premier ministre parmi les partis majoritaires à l’Assemblée nationale.

Pour ce faire, dans le communiqué diffusé le week-end, l’informateur désigné, Augustin Kabuya, invite les partis et regroupements majoritaires à se présenter à ses bureaux en vue d’être de se convenir dès ce lundi 18 mars. Les invitations seront lancées pour déterminer l’heure et le jour où chaque parti ou regroupement politique, sociétaire de cette majorité parlementaire sera reçu par l’informateur. Kabuya précise que cela fait suite à la publication des résultats définitifs des législatives nationales au terme de traitement des contentieux électoraux sanctionnés par les arrêts de la Cour constitutionnelle.

Après la publication des résultats définitifs par la Haute cour, l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS-Tshisekedi- reste en tête avec 76 élus nationaux, suivi de l’UNC-A de Vital Kamerhe avec une trentaine d’élus, puis l’Alliance des acteurs attachés au peuple -AAAP- de Tony Kanku Shiku avec 21 sièges à l’Assemblée nationale et l’AFDC-A de Bahati Lukwebo avec une vingtaine de sièges. Les choses sont déjà claires.

Augustin Kabuya avait, lors d’une matinée politique, annoncé que le Premier ministre sera nommé parmi les personnalités de l’UDPS/Tshisekedi. Avoir le classement de la majorité parlementaire, le poste de président de l’Assemblée nationale sera attribué à l’UNC-A de Vital Kamerhe. L’AAAP et l’AFDC-A se contenteraient des postes au sein du bureau de la Chambre basse et au sein du nouveau gouvernement. On apprend qu’entre 3 et 5 ministres du gouvernement démissionnaire seraient reconduits à leurs postes. On apprend également le nombre de ministères sera revu à la baisse car, plusieurs ministères seront fusionnés.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page