ActualitésNationSécurité

RDC : Fatshi et les députés nationaux s’accordent pour la sortie de crise à l’Est

Les députés nationaux du Nord-Kivu et de l’Ituri, deux provinces sous administration militaire, conduits par le président de la chambre basse du Parlement Christophe Mboso, ont été reçus, mercredi 17 novembre dans la soirée, par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ces élus du Nord-Kivu et de l’Ituri ont suspendu, depuis plusieurs semaines, leur participation aux séances plénières consacrées à la prorogation de l’état de siège. Devant le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, ces représentants se sont expliqués sur les motivations de leur réserve quant au prolongement de la mesure d’état de siège censée ramener la paix dans les deux provinces. «Nous répondons aux cris de détresse de nos populations qui sont massacrées au quotidien et nous ne pouvions que, par solidarité avec elles, montrer un signe de mécontentement à un certain nombre de choses», a déclaré Mwanza Hamissi Singoma, porte-parole des caucus des députés nationaux du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Après plus de deux heures d’échanges, les députés des provinces sous état de siège se sont dits «rassurés» par les propos  du Chef de l’État Tshisekedi. «En accordant une oreille attentive aux préoccupations de ces élus, le Chef de l’État Fatshi a démontré, une fois de plus, sa détermination à rétablir la sécurité et la paix dans ces deux provinces du pays», a reconnu Mwanza Hamissi Singoma. «Dans les semaines et mois à venir, le Président nous a rassuré qu’ils vont travailler de manière à prendre en compte les recommandations faites par  la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale», a-t-il fait savoir. Mercredi 17 novembre, l’état de siège a été prorogé pour la 12ème fois consécutive.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Fermer
Fermer