ActualitésNationPolitique

RDC : Face aux attaques de Kabund et Diongo, John Mbaya prend la défense de Fatshi

Les dernières sorties médiatiques fracassantes de Jean-Marc Kabund-a-Kabund et Franck Djongo contre la gestion du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qu’ils accusent mauvaise gouvernance du pays et de jouisseur sur fond d’incompétence qu’il faut à tout prix chasser du pouvoir n’ont pas laissé indifférent le président national du Mouvement de réveil de la jeunesse congolaise -MRJCO-, Me John Mbaya Ntita.

Au cours d’un point de presse tenu jeudi 21 juillet à Kinshasa, John Mbaya a recadré Jean-Marc Kabund et Franck Djongo, les qualifiant des «politiciens en mal de positionnement politique à la recherche des postes ministériels, revanchards et haineux».

Cet avocat appelle le peuple à ne pas suivre la voie de la perdition balisée par ces deux politiciens qui choisissent de déstabiliser le pays et les institutions au moment où la RD-Congo est agressée par le Rwanda. Ci-dessous, l’intégralité de son point de presse.     

La position du MRJCO sur la situation politique, sécuritaire, diplomatique et électorale qui prévaut en RD-Congo

Mesdames et Messieurs de la Presse,

Le Mouvement de réveil de la jeunesse congolaise, -MRJCO en sigle-, parti politique soutenant les actions du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, que j’ai l’honneur de diriger vous souhaite la bienvenue et vous remercie d’avoir répondu à son invitation afin qu’à travers vos plumes et micros, notre peuple soit éclairé et mis à l’abri de toute tentative de désorientation politique pour des motifs égoïstes.

Mesdames et Messieurs de la Presse,

Pendant que notre pays est agressé et que le Président de la République, Commandant suprême des Forcées armées et de la Police nationale,  Garant de bon fonctionnement des institutions appelle notre peuple à se mobiliser derrière nos forces de défense et de sécurité pour bouter dehors les agresseurs rwandais arborant les labels du M23, c’est le moment que certains fils prodigues en mal de positionnement politique et à la recherche des postes institutionnels ont choisi pour vilipender le Président de la République, affichant clairement leur soutien aux agresseurs et appelant à la liquidation de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat. C’est le cas de Jean-Marc Kabund à Kabund et Franck Djongo dont les dernières sorties médiatiques n’avaient d’autre objectif que d’appeler des gens à chasser Félix Tshisekedi au pouvoir.

Face à ce comportement qui frise la trahison et expose notre pays à l’invasion des agresseurs le MRJCO déclare ce qui suit:

1. Le MRJCO condamne et rejette en bloc les propos mensongers, revanchards et haineux tenus par Jean-Marc Kabund-à-Kabund, ex-président a.i de l’UDPS et ancien Premier vice-président de l’Assemblée nationale dont le comportement brutal et l’abus de pouvoir ne sont pas à démontrer.

2. Quand Mr. Kabund dit que le peuple, au lieu de soutenir les FARDC et marcher contre l’ambassade du Rwanda, devrait plutôt marcher contre Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la République qu’il qualifie d’un «danger à la tête du pays qu’il faut absolument chasser», le nouveau riche du quartier Kingabwa a dévoilé à la face du monde le projet qui se tramait en cachette pour liquider le Chef de l’Etat. Il a activé son plan de déstabiliser et renverser les institutions républicaines démocratiquement élues et devrait s’attendre à affronter la résistance populaire car notre Constitution nous recommande de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui tenterait de renverser les institutions démocratiquement élues et de prendre le pouvoir par la force.

3. Quand Mr. Kakund accuse le Président Tshisekedi d’incompétent et de jouisseur n’ayant aucune vision pour le pays et ayant fait des gouverneurs de province des filles et garçons de course, il a outrepassé ses limites et animé par son esprit revanchard après qu’il ait démissionné de lui-même de son poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale avant d’être viré à la tête de l’UDPS pour son comportement antipatriotique.

4. Qui ignore que Mr. Kabund était devenu le premier jouisseur du régime se tapant des maisons de luxe pour égaler les Mobutistes et les Kabilistes pendant que le Chef de l’Etat est locataire à la Cité de l’Union africaine.

Personne n’ignore que Mr Kabund a confisqué les carrés miniers de nos compatriotes pour se faire de l’argent dans les mines.

5. Le vrai mécontentement de Mr. Kabund et qu’il ne dira jamais aux
Congolais vient du fait que le carré minier de Kateketa qu’il avait arraché au Lualaba  lui a été à son tour retiré. L’homme s’y était sorti avec plus de 26.000.000 de dollars américains l’ayant conduit à la folie de la jouissance. 

6. Aujourd’hui, Mr Kabund regrette ses actes d’abus de pouvoir car il s’était arrogé, en dehors de ses fonctions du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, les pouvoirs dévolus à la Police commise à la régulation de la circulation routière, réglementant cette circulation de sa manière et trouant les pneus des paisibles compatriotes sur la chaussée, oubliant qu’il commettait l’infraction de destruction méchante, trouble à l’ordre public, abus de pouvoir et usurpation de pouvoir. Le MRJCO demande à tout compatriote qui a été victime du comportement de Mr Kabund de saisir les juridictions compétentes afin qu’il soit rétabli dans ses droits et que la justice soit dite.

7. Autant pour Mr Kabund, Mr. Franck Djongo est monté au créneau pour appeler les Congolais à chasser également Félix Antoine Tshisekedi au pouvoir en 2023, arguant qu’il a échoué dans sa gestion sur toute la ligne. Pour Djongo, la gratuité est un échec et que le Programme de développement de 145 territoires à la base est un Programme de Cinq chantiers bis, l’économie et la démocratie balbutient et que le président Tshisekedi préparerait la tricherie.

Le MRJCO apporte ces précisions pour éclairer notre peuple et recadrer messieurs Jean-Marc Kabund et Franc Djongo:

a. Concernant la tricherie électorale que planifierait le Président Tshisekedi pour rempiler en 2023 et se taper une majorité de 300 députés à l’Assemblée nationale.

Le pouvoir organisateur des élections en RD-Congo, c’est la Commission électorale nationale indépendante -CENI- et non le Président Tshisekedi.

b. Le MRJCO rappelle à Kubund et Djongo que le temps des négociations pour le partage du gâteau est dévolu, le pays va organiser les élections et les meilleurs vont les gagner. Ils doivent se préparer aux élections afin d’affronter Celui qu’ils combattent jour et nuit.

c. Quant à la gratuité, tout le monde sait qu’elle est effective en dépit de surnombre des enfants car cette gratuité a permis à environ 4.000.000 d’enfants congolais à fréquenter l’école. Plusieurs établissements ont été soit construites soit réhabilités et le programme se poursuit.

d. Quant à la guerre à l’Ets de la RD-Congo, tous sont d’accord que la RD-Congo est agressée sauf Kabund et Djongo qui pense que Tshisekedi n’a pas doté les FARDC des armes et moyens nécessaires alors qu’ils savent très bien des moyens mobilisés ont été détournés et la bande mafieuse avait été identifiée et neutralisée. Kabund oublie que la MONUSCO a reconnu que le M23 se comporte comme une armée conventionnée avec des armes à la pointe pendant que la RD-Congo croupit sous l’embargo sur l’achat des armes étant soumise au régime de notification.

e. Sieurs Kabund et Djongo doivent savoir que le Roi Philippe a invité toute la Communauté internationale à résoudre rapidement les conflits qui sévissent à l’Est du pays pour sauver les vies humaines et défend l’intégrité de la RDC suite à la diplomatie agissante du Président Fatshi.

g. Sur le plan diplomatique, grâce aux efforts du Chef de l’Etat, la RD-Congo retrouve sa place dans les concerts des nations. Son isolement diplomatique a pris fin. Dans d’autres domaines, les projets sont en cours de réalisations. Le Président Tshisekedi fait beaucoup de choses et avant la fin de son premier mandat, toutes ses réalisations vont
coudre les bouches de ses détracteurs.

Le MRJCO appelle notre peuple à continuer à faire confiance au Président de la République qui a une vision claire pour ce pays. Il l’a démontré en luttant contre la corruption, l’impunité, le bradage des richesses nationales et le détournement des deniers publics… Félix Antoine Tshisekedi est notre candidat Président en 2023.

Je dis et je vous remercie

Fait à Kinshasa, le 21/07/2022

Me John MBAYA NTITA

Président national

Articles similaires

Fermer
Fermer