ActualitésSociété

RDC : Claudine Ndusi a consolé Bahati Lukwebo après le décès de sa maman

La ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale a effectué le déplacement de Katana, dans le Sud-Kivu, pour compatir au malheur ayant frappé l’autorité morale de l’AFDC-A et lui présenter, au nom du Premier ministre Sama Lukonde, les condoléances du gouvernement de la République

Claudine Ndusi M’kembe, ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale -ETPS-, n’est pas restée indifférente face au malheur qui a frappé Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat et Autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés, -AFDC-A-, à la suite de la disparition de sa maman, à l’âge de 111 ans.

Accompagnée de Marc Ekila, vice-ministre des Transports et voies de communication, Claudine Ndusi a effectué le déplacement de Bukavu pour consoler Modeste Bahati et toute la famille éplorée. Au speaker de la Chambre haute, elle a transmis, au nom du Premier ministre, les condoléances du gouvernement de la République.

Ensemble avec son collègue vice-ministre du Transport, la ministre ETPS Claudine Ndusi a pris part active aux obsèques de Tate Perpétue, qui a tiré sa révérence le 17 mai 2021 à l’hôpital de la Fomulac avant d’être portée en terre le samedi dernier au cimetière familial de Katana.

En sa qualité de chef de la délégation gouvernementale, elle a eu de la peine à faire son témoignage, tant elle est apparue visiblement très attristée et abattue par la disparition de cette grande dame dont les œuvres aussi magnifiques que bénéfiques pour non seulement le peuple Shi mais aussi toute la RD-Congo méritent honneur et respect.

Pleine de sagesses, Tate Perpétue, d’une générosité et solidarité légendaires, laisse derrière elle une très grande famille unie autour des valeurs qu’elle a su transmettre à sa progéniture. Fervente catholique, elle a été enterrée le jour où l’Eglise universelle a célébré la Pentecôte, c’est-à-dire la descente sur les Apôtres de l’Esprit Saint, de qui et grâce à qui elle a appris à vivre ses fruits pour un monde plus juste. Des qualités qui, en plus de son expérience de vie, ont fait d’elle un personnage clé au milieu du peuple Shi. On meurt comme on a vécu, dit-on.

Tate Perpétue a, pour la dernière fois de son voyage terrestre, bénéficié des vibrants hommages à la taille de la personne qu’elle a été. Et ce, de la part des autorités publiques, politiques et notabilités de la province du Sud-Kivu. Des délégations des institutions du pays ont, pour ce faire, marqué leur présence aux obsèques organisées dans la cité de Katana.

La Présidence de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat et le gouvernement Sama Lukonde, etc. ont été du nombre. Les obsèques passées, la ministre Claudine Ndusi M’kembe a regagné Kinshasa dans la soirée du lundi 24 mai, en compagnie de Marc Ekila.

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer