ActualitésDossier spécial élections

Processus électoral en RDC: les pays partenaires insistent sur l’inclusivité et le respect du délai constitutionnel

Les partenaires bi et multilatéraux de la RD-Congo sont très préoccupés par l’aboutissement heureux du quatrième cycle électoral dans le pays. Ils l’ont dit dans une déclaration conjointe signée par l’Allemagne, la Belgique, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grèce, l’Italie, le Japon, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, la République Tchèque et l’Union européenne. Ces partenaires ont appelé à l’inclusivité, exhortant les autorités compétentes à rechercher «l’adhésion de tous les acteurs concernés» mais aussi à prendre en compte la liberté d’expression et la liberté des médias en vue de garantir le jeu démocratique et consolider la stabilité en RD-Congo. Ainsi, ils ont réaffirmé leur soutien dans l’organisation des élections transparentes, libres et inclusives et ce, dans les délais constitutionnels.

Saluant les efforts de la CENI, ils ont appelé à l’amplification des efforts de rédévabilité et de transparence «afin de renforcer la crédibilité du processus électoral». A propos des contraintes évoquées par le président de la CENI lors de la publication du calendrier électoral, les partenaires de la RD-Congo ont estimé que si toutes les parties impliquées dans la préparation des scrutins travaillent ensemble, ces contraintes budgétaires, juridiques, sanitaires, logistiques et sécuritaires seront surmontées.

Enfin, les partenaires ont exprimé, dans cette déclaration, leur solidarité «avec les populations victimes des conflits, en particulier à l’Est du pays», tout en encourageant la voie diplomatie pour la restauration de la paix.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page