Actualités

PALU: Mayobo jubile, Madiko s’en moque

Confirmé SP et porte-parole ai du parti par Gilbert Kankonde, Godefroid Mayobo évoque le respect des statuts du PALU pendant que Georgine Madiko, désignée à ce même poste par le camp opposé note qu’à ses yeux la lettre de Kankonde est nulle et sans effet

Les violons sont loin de s’accorder au sein du Parti lumumbiste unifié -PALU- concernant ses animateurs après la mort de son secrétaire général chef du parti Lugi Gizenga. Deux ténors du parti se disputent ce poste. Saisi, le VPM de l’Intérieur et Sécurité Gilbert Kanknde a tranché en faveur de Godefroid Mayobo, brandissant les statuts du PALU. Le concerné s’en félicite.

«Notre parti est organisé par des statuts et documents de base. Nous avons la responsabilité d’organiser le congrès. Il appartient maintenant au Secrétariat permanent d’en organiser les modalités pratiques», a confié Godefroid Mayobo jeudi soir à AfricaNews. Pour sa part, Georgine Madiko, SP et porte-parole désignée par l’autre camp, considère que la lettre du VPM est nulle car il ne lui appartient pas de trancher sur cette question déjà réglée par le bureau politique du PALU. C’est la guerre de positionnement qui est relancée mettant en péril l’avenir de l’héritage du patriarche de Gungu. C’est un deuxième bras de fer car le premier remonte à l’époque où Marie-Laure Kawanda avait opposé la résistance avant de céder le fauteuil du Secrétariat permanent à Willy Makiashi.

La nouvelle est tombée jeudi 30 juillet. Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a pris acte de la désignation de Godefroid Mayobo en qualité de secrétaire permanent ad intérim et porte-parole du Parti lumumbiste unifié -PALU. Une façon de mettre fin à la bicéphalie à la tête de la permanence du parti gizengiste créée après la mort de Lugi Gizenga, ancien SP et Secrétaire général chef du parti. 

Dans une correspondance adressée mardi 28 juillet, au premier secrétaire permanent adjoint Sylvain Ngabu, le patron de l’Intérieur et sécurité a souligné que la désignation de Mayobo à ce poste est conforme aux Statuts du parti et à la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques en RD-Congo. «Je note après examen du dossier que la décision référencée n°PL/SGCP/AG/011/06/2018 du 11 juin 2018 portant nomination du Secrétaire permanent et porte-parole et des Secrétaires permanents adjoints du parti politique dénommée: ‘Parti lumumbiste unifié’ -PALU-, signée de son vivant par feu Antoine Gizenga est conforme aux dispositions de l’article 17 de la loi n°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques et aux Statuts du parti», a tranché Gilbert Kankonde.

La décision du ministre de l’Intérieur contredit celle prise par le Bureau politique PALU désignant Georgine Madiko comme Secrétaire permanent et porte-parole du parti, après le décès du Lugi Gizenga.

Contacté jeudi soir par AfricaNews au sujet de sa confirmation comme SP et porte-parole ai du PALU par le VPM de l’Interieur, Godefroid Mayobo a laissé entendre que Gilbert Kankonde n’a fait qu’appliquer les statuts du parti.

«Notre parti est organisé par des statuts et documents de base. Nous avons la responsabilité d’organiser le congrès. Il appartient maintenant au Secrétariat permanent d’en organiser les modalités pratiques», a-t-il annoncé. Puis: «Ce travail technique consistera à déterminer le nombre de participants par province et structure statutaires, le lieu de la tenue du congrès et autres questions liées à l’organisation, logistique et restauration».

Réagissant à cette correspondance, Georgine Madiko a fait savoir que le VPM de l’Intérieur n’a pas à interférer dans une affaire déjà réglée par le bureau politique du PALU. «Pour nous, la lettre du VPM Kankonde est nulle et sans effet», a-t-il déclaré à AfricaNews. Elle a noté qu’au PALU, le bureau politique est au-dessus et c’est à lui de procéder à la désignation des animateurs en cas de nécessité. «C’est le bureau politique qui avait désigné Lugi Gizenga en tant que secrétaire général chef du parti à la mort d’Antoine Gizenga. C’est le même bureau qui a nommé le camarade Sylvain Ngabu comme secrétaire général chef du parti ai et moi-même comme SP et porte-parole du parti», a-t-elle renchéri, précisant que «le bureau politique est composé de 12 membres dont 8 s’étaient réunis pendant que les 4 autres avaient boycotté la rencontre. Le quorum ayant été atteint, les membres avaient désigné le SG et le SPPP pour préparer l’organisation du congrès». C’est le bras de fer qui persiste au secrétariat permanent du PALU.

Godefroid Mayobo n’est plus à présenter. Il a été plusieurs fois secrétaire permanent et porte-parole du parti du vivant d’Antoine Gizenga. Il a été ministre près le Premier ministre dans le premier gouvernement de la 3ème République. Il a participé pour le compte du PALU avec ses autres camarades au Dialogue inter-congolais de Sun City en 2003. Ce professeur des Universités n’a jamais quitté le PALU en dépit de plusieurs vents de discordance qui ont secoué ce parti. C’est un cadre qui maîtrise très bien les rouages du PALU et qui est connu de tous les cadres et militants à Kinshasa et à travers toutes les provinces du pays pour y avoir sillonné lors des élections générales de 2006.

Georgine Madiko, également très engagée, a occupé plusieurs postes dont celui de secrétaire nationale adjointe en charge de la communication. Élue députée nationale dans la ville de Kikwit en 2006, elle a été porté par la suite à la 2ème vice-présidence de l’Assemblée nationale. 

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer