Actualités

Nangaa satisfait du déroulement du troisième cycle électoral 2011-2018

Le président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI- a, vendredi 24 mai au Pullman GHK, animé une séance d’échange d’informations à l’intention des patrons de presse. Corneille Nangaa a fait une brève évaluation du travail fourni par son équipe, avant d’évoquer certains points du Rapport général du troisième cycle électoral 2011-2018 qui sera présenté bientôt et transmis à la Chambre basse du Parlement. Satisfait, Nangaa a affirmé avoir offert aux RD-Congolais la première alternance démocratique intervenue au sommet de l’Etat, à la suite de la présidentielle du 30 décembre 2018. Pour lui, le troisième cycle électoral qu’il a piloté, a été un grand succès. A l’en croire, beaucoup d’acquis sont à mettre à l’actif de ce processus électoral mené de haute lutte, à l’instar de la mise à jour du cadre légal des élections et de la production d’un fichier électoral aux normes internationales, inclusif, actualisé et qui permet aujourd’hui d’organiser les élections locales et municipales. Il a en outre noté plusieurs victoires engrangées, notamment la non modification de la Constitution, la première alternance pacifique du pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1960, l’installation des institutions et des acteurs issus des votes, le retour des exilés politiques à la suite de la décrispation politique, etc. Pour Corneille Nangaa, toutes ces évolutions positives ne pouvaient être possibles s’il n’y avait pas eu la tenue des élections du 30 décembre 2018.

L’heure est à l’évaluation à la Centrale électorale RD-congolaise. Corneille Nangaa a, vendredi 24 mai au Pullman GHK dans la commune de la Gombe, animé une séance d’échange d’informations à l’intention des patrons de presse. Le patron de la centrale électorale qui arrive fin mandat en juin, a fait une brève évaluation du travail fourni par son équipe, avant d’évoquer certains points du Rapport général du troisième cycle électoral 2011-2018 qui sera présenté bientôt et transmis à la Chambre basse du Parlement. Satisfait, Nangaa a affirmé avoir offert aux RD-Congolais la première alternance démocratique intervenue au sommet de l’Etat, à la suite de la présidentielle du 30 décembre 2018.

En attendant la tenue des élections locales et municipales ainsi que les scrutins indirects y afférents, cette rencontre a aussi permis au président de la CENI de revenir sur les recommandations formulées depuis 2013 par les différentes évaluations internes et externes de deux précédents cycles électoraux; les réformes mises en œuvre au niveau de la loi organique de la CENI jusqu’à la refonte du fichier électoral ayant abouti à la stabilisation de la cartographie électorale à partir de 2016.

La question de la double nationalité et du vote des RD-Congolais de l’étranger, sont des sujets qui devront, selon lui, faire partie des matières à débattre de façon lucide par les prochains responsables de la CENI, en concertation avec les parties prenantes au processus électoral. 

Evoquant la question de la «vérité des urnes» tant exigée par Martin Fayulu, le président de la CENI a indiqué qu’il n’existe aucune disposition légale l’obligeant à publier les résultats de vote, bureau par bureau. Par ailleurs, Corneille Nangaa a révélé la contradiction qui sous-tend la démarche du candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre qui fut le premier à rejeter la machine à voter qu’il soupçonnait de tripatouillage des résultats. Et que le même Martin Fayulu revienne aujourd’hui pour réclamer une «vérité des urnes» issue des élections organisées avec l’outil informatique qu’il avait repoussé. Quant à son remplacement à la tête de cette institution, Corneille Nangaa a dit qu’il partira lorsque son successeur sera désigné. «Nangaa est un expert électoral. Nangaa est un technicien à la disposition de la République. Nangaa a aussi ses autres activités privées. Je vais probablement rentrer à l’international. J’étais un fonctionnaire international»,  a-t-il dit.

OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer