Actualités

Mondial 2022: le Maroc dans l’histoire

Les Lions de l’Atlas ont réalisé l’exploit d’éliminer la Roja aux tirs au but grâce à un Yassine Bounou héroïque, auteur de deux arrêts. Solide et bien en place, le Maroc atteint les quarts de finale pour la première fois de son histoire. Il rejoint le panthéon des nations africaines ayant atteint ce stade de la Coupe du monde après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002, et le Ghana en 2010.

C’était le match le plus attendu par tous les amoureux du ballon africain. Après avoir créé la surprise en terminant en tête d’un groupe relevé, laissant la Belgique sur le carreau, le Maroc s’est offert mardi 6 décembre 2022 la peau des Espagnols.  Au bout du suspense, les Lions d’Atlas ont renvoyé la Roja à la maison, battue 3-0 après tirs au but. 0 but partout à la fin du temps règlementaire.

Grâce à cette victoire, le Maroc s’est qualifié pour la première de fois de son histoire en quarts de finale de la Coupe du monde. Il devient ainsi le 4ème pays africain à atteindre ce stade de la compétition après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Il devient également le premier pays de l’Afrique du Nord à se hisser en quarts d’un Mondial.

Le pressing espagnole face à un jeu en repli côté marocain

La rencontre a démarré sur un rythme assez intense, avec des débats équilibrés et ce traditionnel round d’observation. L’Espagne a fait face à une équipe marocaine plutôt repliée, l’empêchant ainsi à développer son jeu. Dans le même temps, le pressing intense et agressif de la Roja n’a point permis au Maroc de se projeter facilement.

Avec énormément de cœur et un Sofyan Amrabat magnifique au milieu de terrain, les Lions de l’Atlas ont fait le dos rond pour résister aux vagues espagnoles. Bounou s’est signalé à la fin du temps additionnel en signant un arrêt décisif, permettant ainsi à ses compatriotes de continuer à croire.

En prolongation, ce match longtemps monotone s’est débridé, et au sauvetage de Sabiri, les Marocains ont réagi en obligeant Unai Simon à une parade cruciale du droit face à Cheddira dans la surface.

Pablo Sarabia, entré en toute fin de partie pour la séance de tirs au but, a failli offrir la victoire aux Ibères, mais Bounou a été sauvé par son montant à la 120ème minute une première fois, avant que le joueur du PSG ne bute encore sur le poteau gauche du portier marocain. Aussitôt après ce raté, les deux équipes sont passées aux tirs au but.

Côté marocain, après les transformations de Sabiri et Ziyech, la balle de match est venue pour Achraf Halimi qui, d’une panenka somptueuse, a conclu en apothéose, la superbe performance du gardien Yassine Bounou. En quarts de finale, le Maroc va affronter le Portugal.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page