ActualitésNation

RDC : Le ministère de Pêche et Elevage doté d’un Plan stratégique

Le plan stratégique -PS- du ministère de Pêche et Elevage approuvé par le Chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement est déjà disponible. Voilà un instrument qui va servir à la fois à l’orientation stratégique, au lobbying et à la mobilisation des ressources dans les secteurs de pêche, d’élevage et d’aquaculture de 2020 à 2022, comme jamais auparavant. Ce Plan stratégique adopté lors du 49ème Conseil des ministres présidé, vendredi 18 septembre 2020, par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi passe pour un grand coup réussi par Jonathan Bialosuka Wata. En élaborant ce document, le premier du genre depuis la création de ce Portefeuille, le ministre de Pêche et Elevage s’inscrit résolument dans la logique stratégique et managériale.

Cet outil adopté par le Conseil des ministres va booster les activités du ministère dans les domaines de la pêche, de l’élevage et de l’aquaculture. «Le Congo avec ses 80 millions des terres arables et ses 40 millions des terres irrigables peut atteindre l’autosuffisance alimentaire et même nourrir 2 milliards de personnes en résorbant ainsi deux fois le déficit alimentaire mondial, à condition qu’il soit doté d’un programme innovant». Voilà l’extrait du discours d’investiture du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi qui a motivé le ministre Jonathan Bialosuka à élaborer ce Plan stratégique 2020-2022. Un document, en réalité, qui s’inspire du Plan national stratégique de développement de la RD-Congo 2019-2023 qui constitue le cadre des interventions des partenaires au développement et d’alignement de leurs contributions aux priorités nationales au niveau des secteurs et des provinces.

Le document explicite bien les priorités nationales retenues dans les secteurs de pêche, de l’élevage et de l’aquaculture. Il inclut aussi le Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des effets de la Covid-19 en RD-Congo. La mise en œuvre, la responsabilité, le suivi-évaluation et la coordination du Plan stratégique du ministère de Pêche et Elevage sont clairement décrits dans ce document qui s’aligne avec les Objectifs de développement durable -ODD-1 et ODD-2- ainsi que du Plan d’action prioritaire de ce ministère.

«A ce jour, nous pouvons affirmer que ce plan stratégique est made in RDC, car il a été élaboré avec le concours exclusif d’experts RD-congolais et cela sans appui financier extérieur. Son adoption au Conseil des ministres permettra sa diffusion et vulgarisation auprès des Partenaires techniques et financiers -PTF- et opérateurs économiques voulant investir dans les domaines de pêche, élevage et aquaculture», n’a cessé de souligner le ministre Jonathan Bialosuka.

En fait, cet instrument tombe à point nommé pour le secteur de pêche et d’élevage qui a souffert des financements pendant plusieurs décennies tant de la part du pouvoir public que des partenaires techniques et financiers. Il arrive à temps parce qu’il va résoudre le problème de la diversification de l’économie nationale, de la crise alimentaire et nutritionnelle surtout en ce moment où le pays est classé par l’ONU parmi les 4 pays exposés à la crise alimentaire post Covid-19.

Fort de son effort managérial, le ministre Jonathan Bialosuka compte sur l’accompagnement du Président de la République et du Premier ministre qui ont classé ce secteur parmi les priorités du gouvernement. L’élaboration du PS du ministère de Pêche et Elevage a suivi un certain nombre d’étapes. La première concerne l’organisation d’un forum national sur la pêche, l’élevage et l’aquaculture tenu au mois de décembre dernier avec la participation des 220 délégués venus de 26 provinces. La 2ème étape est celle de l’élaboration du PS 2020-2022.

La 3ème porte sur le cadre opérationnel du ministère de Pêche et Elevage qui facilite la mise en œuvre des programmes prioritaires dans les trois secteurs clés, à savoir: pêche, élevage et aquaculture. Ce cadre opérationnel est évalué à USD 375.000.000 pour sa mise en œuvre dans la période de 2020 à 2022 en vue d’amener les trois secteurs clés du ministère de Pêche, Elevage à atteindre les objectifs stratégiques notamment d’augmenter la production animale et halieutique, assurer la sécurité et l’autosuffisance alimentaire ainsi que la promotion et l’encadrement des paysans, éleveurs, pêcheurs et autres associations avicoles, aquacoles et pastorale.

En clair, le Plan stratégique que le ministre Jonathan Bialosuka a fait valider lors du 49ème Conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat est un instrument innovateur pour le ministère de Pêche et Elevage. Ce document est instrument d’orientation de plaidoyer et de mobilisation des ressources pour le ministère.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer