ActualitésNation

Ministère des ITP: bientôt un cadre de concertation avec des ingénieurs RD-congolais

Pourquoi la plupart des infrastructures pour lesquelles le gouvernement de la République mobilise des moyens ne durent pas et se dégradent quelques temps après leurs utilisations? Est-ce par défaut d’expertise par rapport à la normalisation routière RD-congolaise? Voilà des questions qui préoccupent au plus haut point le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos, qui a pris l’option d’associer une expertise indépendante à la réalisation de tous les travaux de construction des infrastructures sur toute l’étendue du territoire national.

Soucieux de trouver des solutions à cette situation, le vice-Premier ministre Willy Ngoopos a reçu, lundi 28 octobre 2019, la Corporation nationale des ingénieurs des bâtiments et des travaux pour réfléchir sur la mise en place d’un cadre de concertation visant à surveiller et contrôler toutes les réalisations dans le domaine des infrastructures et des bâtiments ainsi que d’autres infrastructures existantes. «Nous avons proposé au VPM l’application de la normalisation des tiers RD-congolaise et la mise en place d’une mercuriale afin de contrôler les prix et l’efficacité des ouvrages», a déclaré  Michel Uyumbu, président de la Corporation nationale des ingénieurs des bâtiments et des travaux publics à l’issue des échanges. Le vice-Premier ministre et ministre des ITP, Willy Ngoopos, a tenu à recourir à l’expertise de ces ingénieurs RD-congolais pour assurer et renforcer le suivi sur le comportement des ouvrages en vue d’apporter des solutions idoines là où c’est nécessaire. Etant donné que l’Etat dépense des moyens importants pour la construction des infrastructures de base, le vice-Premier ministre et ministre des ITP estime nécessaire d’associer une structure indépendante aux côté du Bureau technique de contrôle -BTC-, qui est un service public, pour surveiller et contrôler l’exécution des travaux de toutes les infrastructures.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer