ActualitésNation

Lutundula et Volker Turk tablent sur la situation humanitaire en RD-Congo

La RD-Congo reste préoccupée par la situation humanitaire. Elle fait de la protection des populations civiles, une question fondamentale. Le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères et Francophonie, Christophe Lutundula Apala pen’Apala, a fait savoir que le gouvernement RD-congolais réitère son ouverture pour collaborer avec les acteurs clés et créer une synergie des forces. Le patron de la diplomatie RD-congolaise a fait cette déclaration lundi 15 avril lors de sa rencontre avec le Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Volker Turk, en séjour de travail à Kinshasa. Selon Lutundula, «la levée du moratoire sur la peine de mort est une mesure conjoncturelle». «La  RD-Congo sera le dernier pays qui va vous décourager dans votre travail de promotion des droits de l’homme», a fait savoir Christophe Lutundula à son hôte Volker Türk. 

Aussitôt qu’il a foulé le sol de Kinshasa, l’hôte de la RD-Congo est allé présenter ses civilités au chef de la diplomatie RD-congolaise, Christophe Lutundula Apala pen’Apala, et bien évidemment donner le but de son séjour en RD-Congo. Le Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Volker Turk, est à Kinshasa pour exprimer sa solidarité et celle de son institution à la population RD-congolaise. Il a dit au VPM tous ses remerciements pour la collaboration entre son institution et le gouvernement RD-congolais tout en saluant ses efforts en matière de Droits de l’homme.

Les deux personnalités ont également évoqué les réformes pour la consolidation des Droits de l’homme en RD-Congo, la protection des populations civiles et le désengagement de la MONUSCO. Le sujet sur la levée du moratoire sur la peine de mort était également autour de la table des échanges. Pour Christophe Lutundula est une mesure conjoncturelle.

«La levée du moratoire sur la peine de mort est une mesure conjoncturelle. La RD-Congo sera le dernier pays qui va vous décourager dans votre travail de promotion des Droits de l’homme», a fait savoir Christophe Lutundula à son hôte Volker Türk.

Ce dernier est en visite officielle de 72 heures en RD-Congo. Son agenda prévoit des rencontres avec le Président de la République, la Première ministre, la Société civile et la MONUSCO. Il a quitté Kinshasa ce matin pour un bref séjour de 24 heures à l’Est de la République où il va visiter quelques sites des réfugiés dans les deux Kivu et en Ituri.

Pour décourager les activités criminelles et le ralliement aux agresseurs de la RD-Congo par le truchement des terroristes du M23, le gouvernement RD-congolais a décidé, 21 ans après, de lever le moratoire sur la peine de mort. Une décision qui a été fortement critiquée par la Communauté internationale et plusieurs Organisations non gouvernementales la qualifiant de «retour à la dictature et recul dans la protection et promotion des droits humains», mais jugée dissuasive par le gouvernement de la République.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page