ActualitésSociété

L’UNESCO célèbre la Journée internationale de l’accès universel à l’information

Le bureau de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture -UNESCO-, en collaboration avec la Mission d’observation des Nations unies au Congo -MONUSCO- a, en marge de la Journée internationale de l’accès universel à l’information -JIAUI- célébrée le 28 septembre de chaque année, organisé samedi 26 septembre 2020, au salon Congo de Pullman Hôtel, dans la commune de la Gombe, un café de presse. But: échanger et partager avec les parties prenantes sur les problématiques, les bonnes pratiques, les défis et les enjeux ainsi que les stratégies et les lignes directrices dans le domaine de l’accès à l’information publique.

À cette occasion, le Dr Jean-Pierre Ilboudo, représentant de l’UNESCO en RD-Congo, a indiqué que la célébration de cette journée vise trois principaux objectifs. Notamment, plaider pour l’adoption et la mise en œuvre de garanties constitutionnelles, statutaires et des politiques solides pour l’accès à l’information en temps de crise, approuver les principes du droit à l’information et souligner le rôle des multiples parties concernées pour la prospérité et le développement durable.

«Nous avons choisi ce format de café de presse dans le but de susciter le renforcement du plaidoyer positif pour que l’accès à l’information puisse s’épanouir  en vue de booster le processus d’adoption de la Loi au niveau de l’Assemblée nationale grâce à l’action des députés, des experts, de la Société civile», a-t-il déclaré, soulignant que cette loi serait en souffrance au sein de cette institution depuis son adoption en 2015 par le Sénat RD-congolais. Ilboudo a par ailleurs déclaré que cette journée a une pertinence toute particulière dans le contexte de l’agenda 2030 de développement durable, en particulier avec la cible 10 de l’Objectif de développement durable 16 -ODD 16.10-, qui appelle à assurer l’accès du public à l’information ainsi que la protection des libertés fondamentales surtout en cette période de crise sanitaire de la Covid-19.

Prenant part à cette activité, le député national Léon Mondole a promis d’engager des efforts pour que cette loi en souffrance soit votée et mise à la disposition du public. «La lutte est déjà engagée pour que nous ayons cette loi qui avait déjà été examinée pendant la législature passée mais qui n’a pas pu être votée.

Mais comme il n’y a pas d’arriérés dans la législature, nous allons profiter de cette occasion pour sensibiliser tout le monde afin que nous puissions reprendre cette initiative et aboutir au bon résultat», a-t-il rassuré. Financée par le ministère fédéral de la Coopération économique du développement de la République d’Allemagne, cette activité a connu la participation de plusieurs invités notamment des députés et sénateurs, les éminents professeurs d’universités, des experts, des chercheurs et des patrons des médias ainsi que des journalistes et étudiants. Le 28 septembre 2020 marque la première célébration de la JIAUI depuis son adoption par l’Assemblée générale des Nations unies à sa 74ème session.

Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer