Actualités

Lukula: Clément Nzau à la reconquête de son siège perdu en 2018

Le député honoraire Clément Nzau tient à récupérer son siège perdu en 2018 dans la circonscription de Lukula au Kongo Central. En prélude des élections législatives de 2023, ce Ne Kongo est rentré dans son fief naturel de Lukula pour remplir son devoir civique, celui de se faire enrôler auprès de la Commission électorale nationale indépendante -CENI. À son arrivée dimanche 22 janvier dernier, Clément Nzau a été accueilli en pompe par une foule immense venue renouer avec celui que les Lukulois appellent affectueusement “Siandi Bana”, entendez “le père des enfants”.

Du rond-point du chef-lieu du territoire de Lukula jusqu’à l’amphithéâtre Matsu, pas moyen de se frayer un passage pour tenter d’aller à Boma ou vers Tshela. La voie était remplie de monde venu accueillir cet ancien élu du peuple. Suspendu du haut de la carrosserie d’un gros véhicule prévu pour l’escorter, l’ancien journaliste Clément Nzau a pris près de 45 minutes de procession pour joindre le point névralgique du territoire où il a communié avec des milliers de sympathisants qui lui ont exigé de marcher jusqu’au centre d’enrôlement. Après avoir rempli son devoir civique au centre de la Commission électorale nationale indépendante, il s’est dirigé vers la grande salle Matsu où il a échangé avec la population.

Dans son allocution, Clément Nzau a d’abord expliqué à sa base de Lukula l’importance de l’enrôlement à la CENI avant d’appeler toute la population de ce territoire à se faire enrôler massivement dans le but non seulement d’obtenir la carte d’identité provisoire, mais aussi d’avoir le pouvoir d’aller choisir librement ses dirigeants à tous les niveaux; également de permettre au territoire d’augmenter le nombre de ses représentants nationaux et provinciaux.

Puis, l’occasion faisant le larron, il a invité les jeunes de Lukula à se faire enrôler dans l’armée et la police pour défendre l’intégrité du territoire national souvent menacé par les ennemis de la RD-Congo. Enfin, le député honoraire Clément Nzau a clos son message en présentant ses vœux les meilleurs à la population du Kongo Central, au Chef de l’État Félix Tshisekedi, au Gouverneur de la province du Kongo Central ainsi qu’à tous ceux qui servent le peuple dans la dignité, la droiture et la crainte de Dieu, à l’instar de son aîné, ami et frère Mbatshi Mbatsha. Profitant de l’occasion, il a distribué des jeux des vareuses et des ballons aux équipes de football de la place.

Dans la soirée, un concert de la musique religieuse en signe d’action de grâce a été organisé, avec la prestation de toutes les chorales de différentes confessions religieuses venues pour la circonstance.

OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page