Actualités

L’UE décaisse 70 millions d’euros d’aide humanitaire aux déplacés de l’Est de la RD-Congo

Le ministre d’État en charge de l’Intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi, s’est entretenu, le jeudi 14 mars 2024, avec l’ambassadeur des États membres de l’Union européenne accrédité en RD-Congo, Nicolas Berlanga Martinez, à son cabinet de travail à Kinshasa. Lors de cette rencontre, plusieurs points clés notamment l’aggravation de la situation sécuritaire à l’Est de la RD-Congo et l’aide humanitaire pour les déplacés ont été évoqués.

A l’issue de cette audience, Nicolas Berlanga a annoncé à la presse qu’il est venu demander l’opinion du min’Etat sur la situation sécuritaire à l’Est de la RD-Congo. Suite à la catastrophe humanitaire qui sévit dans cette partie du pays, l’Union européenne vient d’octroyer 70 millions d’euros pour alléger la souffrance des déplacés internes.

Concernant la situation militaire, l’UE reste attachée à son communiqué appelant au retrait des forces rwandaises sur le sol RD-congolais et l’arrêt d’appui du régime Kagame au mouvement terroriste M23. L’UE, par le canal de son ambassadeur, se dit disponible à accompagner l’initiative du dialogue que prône le Président angolais João Lourenço, facilitateur désigné par l’Union africaine, afin que les hostilités cessent dans l’Est de la RD-Congo. Dernièrement, le Rwanda avait signé un protocole d’entente avec l’Union européenne sur les matières stratégiques que le Rwanda ne dispose pas. En réaction, la RD-Congo avait demandé à l’UE de ne pas appliquer cet accord dénonçant le fait que cela ressemblerait à faire une guerre par procuration à la RD-Congo.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page