ActualitésDossier à la UneNationPolitique

Lubumbashi: La résidence de Katumbi attaquée

Encore une victime ciblée dans l’insécurité grandissante de la ville de Lubumbashi dans le Haut-Katanga. La résidence de Moise Katumbi a été attaquée dans la nuit du mercredi 5 août dernier par balles. Son parti politique Ensemble pour la République, à travers le comité des sages qui dénonce cette attaque armée contre son leader, l’a annoncé jeudi 6 août dans un communiqué.

Le communiqué du parti rendu public indique que la résidence de l’opposant Moïse Katumbi a essouillé des tirs des opérants nocturnes. C’était à l’absence du président d’Ensemble pour la République et de toute sa famille. Le même communiqué renseigne que les services de police descendus sur les lieux ont constaté qu’une balle a même perforé le plafond de la résidence de l’ancien gouverneur du Katanga pour atterrir dans sa chambre à coucher.

Face à cette situation, les membres du directoire national du parti crient à une insécurité bien entretenue contre leur président national. Ils rappellent également qu’en dépit des menaces et autres genres d’intimidations dont fait l’objet Moïse Katumbi, celui-ci va sans relâche, continuer son combat pour l’avènement de l’Etat de droit et la bonne gouvernance en RD-Congo. Une autre réaction, c’est celle de Salomon Kalonda Della. Dans un tweet, ce proche collaborateur de Moïse Katumbi a déclaré qu’avec ces menaces et intimidations, c’est l’homme politique qui est visé mais aussi le symbole. Selon lui, les auteurs et commanditaires de tels actes devront être interpellés et traduits en justice. 

José BABIA

Articles similaires

Fermer
Fermer