ActualitésSociété

L’ODEP exige un audit sérieux sur la gestion des frais de participation à l’ENAFEP et à l’EXETAT

Dans sa publication du mois de juillet 2018, l’Observatoire de la dépense publique -ODEP- indique que les frais liés à la participation à l’Examen national de fin d’études primaires -ENAFEP- ainsi qu’aux épreuves de l’Examen d’Etat -EXETAT- ne sont pas fixé à la même hauteur dans toutes les provinces et sont gérés de manière opaque. Par ailleurs, il exige un audit sérieux qui pourra aider à l’établissement des responsabilités à différents niveaux.
 
L’ONG  l’Observatoire de la dépense publique -ODEP- vient de mettre à la disposition des RD-Congolais sa publication du mois de juillet 2018 qui renseigne que la fixation des frais liés à la participation à l’ENAFEP ainsi qu’aux épreuves de l’EXETAT n’est pas égale dans toutes les provinces et, ces frais sont gérés de manière opaque. Pour y mettre fin, l’ODEP exige un audit sérieux. «En RD-Congo, 678. 348 élèves finalistes du secondaire répartis dans 1.964 centres de l’EXETAT et 1.448.752 élèves finalistes du primaire ont passé respectivement à l’EXETAT et à l’ENAFEP pour l’édition 2017-2018. Conformément à l’article 204 point 13 de la Constitution de la RD-Congo, chaque gouverneur des provinces prend un arrêté pour fixer les conditions de participation des candidats à ces épreuves», renseigne l’ODEP tout en soulignant que de ces conditions de participation, il faudra comprendre que ces frais ne sont pas fixés à la même hauteur dans toutes les provinces.
«Dans la ville de Kinshasa, par exemple, les élèves finalistes du secondaire ont payé CDF 61.500 chacun pour les épreuves de l’EXETAT. Tandis que les finalistes du primaire ont payé chacun CDF 15.500 pour l’ENAFEP, selon l’arrêté du gouverneur de la ville de Kinshasa. Cependant, dans la province du Kasaï-Oriental, les finalistes du secondaire ont payé CDF 60.000 comme frais de participation à l’EXETAT édition 2017-2018 et CDF 75.000 dans le Haut- Lomami», démontre l’ODEP. Et d’ajouter: «si on considère un paiement moyen de CDF 61.500 comme frais de participation à l’EXETAT par élève finaliste, pour 678.348 candidats, l’ensemble de fonds perçus est de CDF 41.718.402.000, équivalent de USD 23 005 625, 89. En ce qui concerne la passation des épreuves de l’ENAFEP, le montant perçu s’élève à CDF 22 455 656 000, soit USD 12 383 178, 55. Et si on considère les frais de participation de l’ensemble de finalistes du primaire à CDF 15.500, nous avons un total de USD 35.388 804,45 encaissés par le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel -EPSP-, pour les épreuves de fin d’année du primaire et du secondaire édition 2017-2018». Par ailleurs, l’ODEP constate sur terrain que les fonds perçus au mépris de la loi et gérés sans passer par le compte du trésor.
Mymye MANDA

Articles similaires

Fermer
Fermer