ActualitésDossier à la UneNationSociété

Les habitants de la Cité Maman Mobutu interpellent le gouv’ Kimbuta

Les habitants de la Cité Maman Mobutu, dans la commune de Mont-Ngafula, ne savent plus à quel saint se vouer. Dès la tombée de la nuit, ils vivent tous la peur au ventre. En effet, depuis quelques semaines, après 21 heures, il ne fait pas bon pour le commun des mortels de circuler dans les rues de la cité de la colline. Des fauteurs de troubles non autrement identifiés portant des tenues militaires, interpellent tous les passants et les délestent de tous leurs biens, téléphones portables, bijoux, argent, etc. Ceux qui osent leur opposer une quelconque résistance, passent de très mauvais moments caractérisés par des voies de fait aux conséquences désastreuses.  Curieusement, ce quartier moderne situé juste à côté du camp des officiers de Badiadingi, regorge d’importantes personnalités tant civiles que militaires qui sont gardées nuit et jour par des militaires et des policiers. D’où vient alors que des malfaiteurs puissent opérer ainsi sans être inquiétés? Dans la nuit de mercredi à jeudi, pour ne citer que ce cas récent, des coups de feu ont été entendus pendant de longues heures sans que l’on n’en sache exactement les mobiles, obligeant ainsi toute la population à se barricader.
Les habitants de la Cité Maman Mobutu qui refusent de voir leur quartier se transformer en fare-west à la merci des gangsters, ont donné de la voix dans les médias audiovisuels et écrits en réclamant une intervention urgente des autorités de la ville pour les placer à l’abri de ces actes d’incivisme qui exposent dangereusement des vies humaines. Le gouv’ Kimbuta est ainsi interpellé pour ramener la paix sur cette colline. Il y a urgence.
Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer