Actualités

Le gouvernement et la Police tonnent: les auteurs présumés appréhendés et déférés au Parquet

La Police nationale congolaise -PNC- a tonné dimanche pour condamner les actes de tortures à l’origine de la mort du compatriote Olivier Mpunga. «Décès tragique du défunt Olivier Punga Tshibanda. La PNC condamne le recours aux actes de tortures. Actes isolés n’engageant pas tout le corps, auteurs présumés appréhendés et déférés devant l’OMP», a posté la Police sur son compte Twitter.

Et de poursuivre: «la PNC accomplit ses missions dans le respect des droits humains. Nos Condoléances». Le gouvernement de la République a aussi donné de la voix à travers son porte-parole, le ministre de la Communication et des Médias.

À en croire Patrick Muyaya, «tous les auteurs présumés seront jugés en flagrance pour que cela serve d’exemple». Le ministre a rappelé que «les règles d’engagement recommandent le respect strict des droits humains», soutenant qu’il n’y a rien de plus troublant que perdre un jeune de 32 ans, exprimant la solidarité de l’ensemble de l’Exécutif  à la famille éplorée.

Tino MABADA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page