ActualitésPolitique

RDC : LCM révèle que Fatshi se sert de la jurisprudence du régime Kabila

La polémique née de la dernière mise en place dans la magistrature civile et militaire est loin de s’arrêter. Au jour même de la prestation de serment, deux juges de la Cour constitutionnelle nommés à la Cour de cassation ont écrit au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, afin qu’ils restent à la Cour constitutionnelle pour y parachever leur mandat qui est de 9 ans non renouvelable. Plusieurs détracteurs du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi l’accusent d’avoir violer la Constitution dans ses dernières nominations. Au regroupement politique Le changement en marche -LCM- soutenant les actions de Félix Tshisekedi, la réplique n’a pas tardé. Au cours d’une réunion des cadres tenue mardi 4 août à Kinshasa, le coordonnateur national du LCM, Me John Mbaya Ntita a lâché une missive: «l’avantage ou l’héritage positif du régime passé est un conteneur plein des jurisprudences, aujourd’hui Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat et Magistrat suprême, s’en sert sans problème et ça ne doit pas choqué le commun des mortels». John Mbaya rappelle à l’opinion publique nationale qu’à son temps le sénateur à vie, Joseph Kabila, avait remplacé les juges de la Cour constitutionnelle pendant que leurs mandats étaient en cours. «Aujourd’hui, le LCM félicite le Chef de l’Etat pour la mise en place d’un véritable Etat de droit, car aujourd’hui les sociétaires du FCC, Lamuka et consorts marchent sans qu’il y ait un enlèvement, une quelconque brutalité ni des tueries», s’en réjouit son coordonnateur national, encourageant le Président de la République d’aller de l’avant et de traduire en acte toutes les promesses qu’il a faites au peuple lors de sa campagne électorale.

Quant à la réplique des jeunes du FCC sur les propos de Roger Lumbala, le LCM rappelle à cette jeunesse que lesdits propos n’engagent que leur auteur. «Le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, son cher parti politique -UDPS- ainsi que ses alliés ne sont pas concernés», insiste Me John Mbaya. En même temps, le coordonnateur national du LCM rappelle à la jeunesse du FCC que le double langage, la fourberie, les crocs en jambe, les manquements du respect aux partenaires, constituent des antivaleurs qui ne permettront pas à la coalition au pouvoir de réaliser ses objectifs. Il appelle les pêcheurs en eau trouble de revenir à la lucidité. Dans un élan du patriotisme, le LCM exhorte le peuple RD-congolais d’être toujours très vigilant et de soutenir la vision salvatrice du Chef de l’Etat qu’il soutient de toutes ses forces.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer