ActualitésJustice

L’ambassadeur Hammer impliqué dans le processus de condamnation de Kamerhe?

L’ambassadeur des USA en République Démocratique du Congo, Mike Hammer, serait-il mêlé aux ennuis judiciaires de Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet de Félix Tshisekedi? Des médias en ligne l’insinuent.

Selon les informations de « Congowitness.org » et une tribune publiée par « objectif-infos.cd », un sujet RD-congolais, nommé Jean-Pierre Alumba Lukamba, roulerait pour certains Sénateurs américains, dont Chris Coons, membre du comité des Affaires étrangères du Senat des USA, en vue d’obtenir coûte que coûte la condamnation de Vital Kamerhe, quitte à s’appuyer sur des « informations mensongères ».

Une véritable cabale, machination, qui ne dit pas son nom contre le Directeur de cabinet du Président de la République et leader de l’Union pour la nation congolaise -UNC.

Alors que l’ambassadeur américain en RD-Congo, Mike Hammer, séjourne dans le Sud-Kivu, terroir d’origine de Kamerhe, les habitants de cette province ont saisi la balle au bond pour le tenir informé de l’acharnement contre VK, qui serait orchestré par le Sénat américain. Ils lui ont surtout demandé « d’être clairvoyant et d’aider la RD-Congo à se relever du mal, à franchir un pas vers une vraie justice et non une vengeance et de l’intoxication tel que nous le constatons en RD-Congo en ce moment ».

Mieux, le diplomate américain est interpellé et placé devant ses responsabilités pour œuvrer pour que lumière soit faite dans l’affaire Vital Kamerhe. Sinon, il passerait pour « complice » dans la « cabale » contre VK.

Surtout que les Sud-kivutiens sont déterminés à ne pas se « laisser faire » et à se battre pour que « la vérité éclate » et que leur fils et frère, Vital Kamerhe, puisse « retrouver la liberté et jouir de la plénitude de ses droits ».

LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer