ActualitésSociété

RDC : Me Jean Bosco Khonde éveille la conscience des étudiants Né Kongo

Le notable et candidat gouverneur du Kongo Central, Me Jean Bosco Khonde a reçu, mardi 04 janvier 2022 en sa résidence dans la commune de Mont-Ngafula, une forte délégation d’étudiants Né Kongo habitant à Kinshasa. Vu la symbolique que porte cette date, le message du potentiel prochain gouverneur du Kongo Central à la jeunesse Né Kongo, à travers cet échantillon, était axé sur l’amour et l’unité des filles et fils Né Kongo.

Au cours de cet entretien à cœur ouvert, Me Jean Bosco Khonde a fait comprendre à ses hôtes que les Né Kongo se battent entre eux pour rien. A l’en croire, l’ennemi du Né Kongo c’est tout celui qui veut que le pont entre Kinshasa et Brazzaville soit construit avant le port en eau profonde de Banana. «Ils jouent le jeu de ceux qui les divisent pour régner sur eux. C’est donc un combat aveugle, car sans raison d’être», a-t-il indiqué, avant d’insister que les Né Kongo se trompent d’adversaires.

«Nous devons savoir que l’ennemi de Atou Matubuana ce n’est ne pas Puela ou Mantezolo. L’ennemi de Jean-Claude Mvuemba ce n’est ne pas Matusila. Bref, l’ennemi du Né Kongo ce n’est pas le Né Kongo. Notre ennemi c’est tout celui qui veut que le pont entre Kinshasa et Brazzaville soit construit avant le port en eau profonde de Banana. Tout celui qui veut que Matadi, Boma,… bref, le Kongo Central disparaisse. Voilà pourquoi les Né Kongo ne doivent plus être distraits. Ils doivent enterrer la hache de guerre, s’unir et combattre ensemble l’ennemi extérieur», a interpelé Me Jean Bosco Khonde.

Après cet échange, le candidat gouverneur du Kongo Central a partagé un repas de cœur avec ses hôtes dans une ambiance bon enfant. De leur côté, les étudiants ont remercié Me Jean Bosco Khonde car, ont-ils déclaré, d’habitude, les «bambuta» leur ferment leurs portes. Pour eux, le fait que Me Jean Bosco Khonde les ait reçus en sa résidence et dans l’intimité de sa famille est un geste très louable qui les a tous marqués.

Il sied de noter que 3 décennies après l’indépendance, le Kongo Central était l’épine dorsale de l’économie de la RD-Congo. La quasi-totalité des importations et exportations du pays passaient par le port de Matadi. «Même les minerais du Katanga étaient chargés dans le train jusqu’à Ilebo -ex-port Franki-, ensuite, dans les barges qu’on poussait jusqu’à Kinshasa, où on les mettait dans le train à marchandises jusqu’à Matadi. Aujourd’hui, la pyramide est renversée. Les exportations en RD-Congo se font de moins en moins par Matadi. C’est plutôt par l’Est du pays. Les gens qui organisent ça sont les vrais ennemis des Né Kongo. Car l’objectif poursuivi est de rendre le Kongo Central inutile à la nation», a déploré Me Jean Bosco Khonde.

Et de poursuivre: «pour y arriver, ils opposent, divisent les Né Kongo pour mieux régner sur eux. L’ennemi du Cataracte ce n’est pas le Bas fleuve. L’ennemi de Lukaya ce n’est pas le Cataracte. L’ennemi du Bas fleuve, Lukaya et Cataracte c’est tout celui qui fait des manigances pour empêcher le Kongo Central de figurer dans le cercle des décideurs en RD-Congo. C’est tout celui qui empêche le Mukongo à occuper la Primature depuis l’indépendance», a-t-il conclu.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer