ActualitésDossier à la UneNation

RDC : Comment Ilunkamba a recadré Eberande

La ministre de la Fonction publique, Yollande Ebongo Bosongo, a finalement publié un communiqué annonçant qu’elle a rapporté son arrêté portant mise en place et affectation des Secrétaires généraux de l’Administration publique. Après analyse des échanges épistolaires entre la Présidence de la République et le gouvernement, les observateurs tirent les leçons de ce triste feuilleton qui a révélé au public le caractère intransigeant de la ministre de la Fonction publique. La première: pour avoir évoqué la paix sociale, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’a pas remis en cause l’acte de sa ministre, seule patronne de son secteur, devant Dieu et les hommes. La deuxième: en prenant la décision de traiter ce dossier en Conseil des ministres, suivant la Constitution, les Lois et les règlements du pays, le chef du gouvernement a plutôt poliment recadré le Dircab du Parti de la République pour son immixtion malencontreuse dans une affaire relevant de la compétence du gouvernement. «Vous auriez dû approcher directement le Premier ministre» conformément à l’art 10 de l’Ordonnance du 27 mars 2020, a écrit Ilunga Ilunkamba à Eberande Kolongele. Un blâme sévère. Rien d’autre, déduit un groupe d’analystes. Selon l’ancien magistrat Frédéric Bola, la lettre du PM Ilunga n’est qu’une solution de suppléance afin de préserver l’honneur écorché du Président de la République du fait de la maladresse de son Dircaba.  «Elle n’annihile pas les errements commis par la Présidence dans ce dossier. Elle démontre aussi clairement les dysfonctionnements du gouvernement», tranche le pertinent juriste Bola.

Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer