ActualitésDossier à la UneNation

Premiers pas rassurants: Fatshi réussit son grand oral devant le Congrès

Belle entame pour Félix Tshisekedi dont le discours a été jugé complet par la majorité des acteurs politiques et qui s’est montré plutôt rassurant face au bilan des 11 mois passés à la tête du pays et aux réformes envisagées pour la suite de son mandat…

Le Président de la République a pris 2h30 minutes de discours sur l’état de la Nation devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès au Palais du peuple bondé de monde. Dans cette première adresse à la Nation, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est montré rassurant face à son bilan de ses 11 mois passés à la tête du pays. Avec un ton réconciliant et reconnaissant de mérites des uns et des autres, Fatshi a fait parler son cœur engageant ainsi toute la Nation RD-congolaise dans la victoire de la dernière présidentielle. Puisque, selon lui, « il n’y a pas eu une victoire pour un camp et un échec un autre ». Belle entame pour le successeur de Joseph Kabila à la magistrature suprême.

Puisque l’Etat existe lorsqu’il a une population, une terre et un gouvernement, le Président Tshisekedi s’est félicité de la sauvegarde de l’intégrité nationale pour laquelle il a remercié les Forces armées de la RD-Congo -FARDC.

« Aujourd’hui, la paix est revenue dans le Kasaï et le Tanganyika, alors que, dans le même temps, l’armée nationale intensifie les offensives contre les groupes armés dans le Grand Nord, au Sud Kivu et en Ituri », a annoncé le Chef de l’Etat avant de jurer: « Je ne serai pas en paix avec moi-même tant que le Nord et le Sud-Kivu ne seront pas pacifiés ». Des propos qui témoignent de son attachement à la sécurité nationale, gage d’une paix durable et de la cohésion nationale.

Sur cet axe sécuritaire, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé à la Nation les mesures prises pour ramener la paix dans le Grand Nord notamment l’installation d’un Quartier général avancé des FARDC, le changement de tout le commandement de la zone opérationnelle et la permutation de 11.000, passés à 22.000.

Dans 11 mois de règne, son bilan est reluisant et rassurant pour l’avenir. Son élection étant intervenue dans un climat politique, social et sécuritaire tendu, Tshisekedi a affirmé avoir débuté son action politique par la libération de tous les prisonniers politiques et d’opinion, autorisant par la même occasion le retour au pays des exilés politiques.

Bien qu’au pouvoir, Tshisekedi n’a pas en face de lui un interlocuteur valable de l’Opposition politique pour faire le contrepoids du pouvoir en conformité avec la Constitution de la République.
Sur cette question, le Président Tshisekedi a invité les députés nationaux et sénateurs issus de l’Opposition de faire diligence en vue de désigner un « contradicteur valable ». Comme quoi, la balle est dans le camp de Moise Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Martin Fayulu pour se choisir l’un d’entre eux pour jouer ce rôle de coordonnateur national de l’Opposition RD-congolaise.

Poursuivant son adresse à la Nation, le Président de la République est allé dans les détails, rendant ainsi un hommage mérité à l’Église catholique qui, à travers ses actions, a contribué à créer l’alternance en décembre 2018. Non seulement il a loué les efforts de la CENCO mais également de toutes les confessions religieuses de la RD-congolaises pour toutes les prières dites en faveur de l’alternance pacifique.

Remise en cause du mode électoral en vigueur

Fatshi a remis en cause le mode électoral en vigueur. Tenant à la stabilité des institutions nationales et provinciales, le magistrat suprême a recommandé une réflexion sérieuse sur la restauration du 2ème tour de l’élection présidentielle ainsi que le mode de désignation des gouverneurs de provinces. C’est très capital au vu des désordres que connaissent aujourd’hui les exécutifs et les assemblées provinciaux vivant à couteaux tirés.

Une autre préoccupation majeure évoquée par le Chef de l’Etat repose sur la question de la double nationalité. Ici aussi, Fatshi a recommandé une réflexion approfondie sur cette question restée pendante depuis le moratoire levé lors de la législature Kamerhe -2006-2009.

La discipline budgétaire, le respect des normes urbanistiques, les réformes dans le secteur foncier, la lutte contre la corruption, l’impunité et le détournement des deniers publics n’ont pas été oubliés. Concrètement, le Président de la République a promis des mesures idoines notamment la création d’une juridiction spéciale pour connaitre des crimes économiques, faits de corruption, impunité, détournement des deniers publics et blanchissement des capitaux et financement du terrorisme. D’aucuns pensent que la RD-Congo pourrait se relever vite au cas où cette juridiction serait créée d’urgence et confiée entre les mains de juristes et criminologues, civils et militaites compétents et de bonne moralité qui ne se seraient pas mêlés par le passé dans des actes repréhensibles.

Le pari de rendre la voix de la RD-Congo audible sur la scène internationale

Très critiqué sur ses voyages à l’étranger jugés budgétivores, le Chef de l’Etat a trouvé une occasion en or pour s’expliquer à la Nation, évoquant son action diplomatique à travers le monde.
« C’est pour promouvoir la RD-Congo et faire entendre la Voix du pays que je parcours le monde », s’est-t-il justifié. Une justification fondée quand on sait que le pays a été isolé diplomatiquement dans les dernières années du règne de Joseph Kabila.

‘Il ne sera plus question de parler du Congo sans le Congo et chaque voyage est dicté par des impératifs nationaux », a révélé Fatshi.
Aussi, l’intégration de la RD-Congo au sein de la East African Community procède de son souci d’ouvrir le pays au monde.
Tshisekedi a également fait le bilan des chantiers ouverts: construction des infrastructures de base, gratuité de l’enseignement au niveau primaire en évoquant les mécanismes pour la diversification de l’économie.
Pour sa première sortie face à la Nation, Tshisekedi a été humble, pragmatique, réconciliant et rassurant. Son discours a été très applaudi au Congrès.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer