ActualitésNation

Eruption du Nyiragongo : Kimbunda et Inagosi dédouanent José Mpanda et chargent la Présidence de la République

Dans leurs interventions au débat ouvert à la suite de l’interpellation du ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, les députés Jean Kimbunda et Geneviève Inagosi ont pratiquement dédouané l’interpellé. Les deux élus FCC ont avancé des arguments de taille montrant l’irresponsabilité du ministre José Mpanda dans le dossier «éruption volcanique de Nyiragongo» qui a bouleversé toute la République au regard du nombre élevé des morts, des déplacés et des dégâts enregistrés. Dans leur percussion, ils étaient plus révélateurs. Ces députés de l’Opposition parlementaire ont aussi démontré l’irresponsabilité du gouvernement du Premier ministre Ilunkamba dans cette affaire d’éruption volcanique.

Le duo parlementaire FCC a fait savoir que le gouvernement de coalition n’était pas à mesure d’engager des fonds à mettre à la disposition de l’Observatoire volcanique de Goma -OVG- non seulement parce qu’il était démissionnaire mais surtout qu’il lui était strictement interdit, par le Présidence de la République, d’engager toutes dépenses financières. «Si c’était moi qui avais la police du débat, j’allais simplement demander au ministre de rentrer au regard des réponses aussi claires et précises qu’il a données à la plénière», a souligné le député Jean Kimbunda Mudikela devant la tribune de l’Assemblée nationale.

Et de poursuivre: «le ministre José Mpanda est irresponsable dans ce dossier de l’éruption volcanique. Nous avons tous entendu les questions de notre collègue et les réponses du ministre de la Recherche scientifique. Nous avons compris que les bailleurs de fonds avaient mis fin à leur financement. Et c’est de là que part la défaillance parce que le gouvernement n’a pas pu maintenir l’élan laissé par ces partenaires. Le ministre de la Recherche scientifique avait bien écrit au gouvernement pour solliciter les moyens. Malheureusement, le gouvernement qui était déjà démissionnaire ne pouvait pas engager des dépenses. Et nous savons tous que la Présidence de la République avait interdit au gouvernement Ilunkamba de poser tout acte allant surtout dans le sens d’engager des dépenses. Nous savons tous que tout était fait par la Présidence de la République. Alors à quel niveau se trouve la responsabilité du ministre de la Recherche scientifique?».

En guise de conclusion, l’élu de Masi-Manimba a proposé la mise en place d’une enquête parlementaire en vue de bien élucider le dossier.

Inagosi: «le Chef de l’Etat a refusé de faire porter à quelqu’un ce dossier»

Pour sa part, Géneviève Inagosi s’est appuyée sur la fait que toutes les autorités qui abordent la question de l’éruption volcanique parlement d’une surprise. «J’ai suivi le ministre disant que cette éruption volcanique a surpris tout le monde. J’avais aussi suivi le Président de la République qui avait aussi parlé d’une surprise. Et le Chef de l’Etat avait même refusé qu’on mette sur le dos de qui que ce fusse parce que cette éruption nous avait pratiquement surpris. Si le Président de la République qui a reconnu cette surprise a refusé de mettre cette situation sur le dos de n’importe qui, pourquoi nous, députés, allons charger le ministre de la Recherche scientifique? Non. Le ministre ici présent est irresponsable», a déclaré la députée réélue de Wamba.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer