ActualitésPolitique

Ensemble pour la République appelle à tirer les conséquences de «l’illégitimité» de Tshisekedi

Ensemble pour la République, parti politique cher à Moïse Katumbi, a pris bonne note de nouvelles révélations sur l’épilogue de l’élection présidentielle de 2018 et appelle les RD-Congolais, les institutions publiques et la communauté internationale à «en tirer toutes les conséquences dans l’intérêt suprême de la République en vue de la promotion d’une véritable démocratie et de l’État de droit».

Dans un communiqué sanctionnant la réunion du comité directeur du parti tenue le 4 mars dernier, Ensemble pour la République considère, en effet, que «les déclarations de l’ancien président de la CENI attestées par le Président français Emmanuel Macron, selon le concept du compromis à l’africaine, confirme d’une manière irréfragable l’illégitimité du pouvoir du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, en ce qu’il est issu, non de la volonté du peuple souverain, mais d’un arrangement politique occulte ayant travesti la vérité des urnes».

Dans le même communiqué signé par le Secrétaire général Chérubin Okende Senga, l’ER, qui considère que «la fraude corrompt tout», examine aussi le processus électoral ainsi que les situations sécuritaires, diplomatiques et socioéconomique. Il exhorte également les congolais «à ne pas accorder un délai supplémentaire à ce régime illégitime au-delà du mois de décembre 2023». Ci-dessous l’intégralité du communiqué d’Ensemble pour la République.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page