Covid-19 en RDC : 1 million de chloroquine et 500.000 azithromycine commandés

0

Pour pallier une éventuelle affluence des malades dans les hôpitaux, le ministre de la Santé a également fait part de la commande de 500.000 lits disponibles dans les prochains jours en vue de la prise en charge des cas sévères

Le gouvernement passe à la vitesse supérieure. Pour assurer la prise en charge médicale des personnes atteintes du Coronavirus, l’Exécutif a commandé un million de comprimés de chloroquine, 500.000 autres de l’antibiotique azithromycine et une vingtaine de respirateurs qui devront s’ajouter sur les 60 disponibles à Kinshasa. L’information a été livrée au public jeudi 2 avril à la faveur d’une intervention télévisée du ministre de la Santé Dr. Eteni Longondo. La chloroquine, ou plutôt son dérivé l’hydroxyclhoroquine, ainsi que l’antibiotique azithromycine sont les principaux médicaments donnés aux patients atteints du Covid-19.

Pour pallier à une éventuelle affluence des malades dans les hôpitaux, le ministre Eteni a également fait part de la commande de 500.000 lits disponibles dans les prochains jours en vue de la prise en charge des cas sévères.

Ces bonnes nouvelles tombent pendant que des compatriotes et des partenaires se mobilisent pour apporter leurs contributions financières et logistiques au gouvernement afin d’organiser la riposte contre le Covid-19. Au nombre de ces contributeurs, on cite entre autres l’ex-première dame Olive Lembe Kabila, les parlementaires Delly Sesanga, Pius Muabilu, Henriette Wamu, Guy Loando, Francine Muyumba, Néfertiti Ngudianza, le conseiller du Président de la République Dany Banza, la banque UBA et la Banque mondiale. D’autres, comme l’artiste musicien Fally Ipupa, le jeune entrepreneur Déo Kasongo, ont opté pour une assistance directe à la population en leur apportant des vivres et autres produits de première nécessité.

Quid de la formation des infirmiers?         

Le gouvernement est cependant interpellé à propos de la formation des infirmiers sur la prise en charge des malades du Coronavirus. Le président de l’Ordre des infirmiers, Komba Djeko, a sonné l’alerte jeudi sur les antennes de Top Congo Fm. «La formation sur la prise en charge des patients atteints du Covid-19 est plus que nécessaire parce que les comportements à afficher et les gestes à faire sont différents de ceux d’autres pathologies», s’est plaint Komba, précisant qu’il faut beaucoup de précautions pour éviter la contamination du personnel soignant et d’autres personnes saines. Au total, 3000 infirmiers sont mobilisés et attendent d’être formés.         

YA KAKESA