ActualitésDossier à la UneNationSports

Coupe du Congo nouveau cru: Papy Nyango signe sa révolution

Papy Nyango est en train de laisser des traces indélébiles durant son mandat au ministère des Sports et loisirs. Les indicateurs sont clairs. Son action ne passe pas inaperçue aux yeux des observateurs et analystes sportifs. Après avoir brisé la barre en élargissant le financement public à toutes les fédérations sportives du pays dont plusieurs ont pu renouer avec la scène internationale et moissonner des dizaines de médailles, le ministre Nyango s’illustre par l’écriture d’une nouvelle page de l’histoire de la Coupe du Congo de football. Pour la toute première fois, le vainqueur de ce tournoi jadis relégué au second plan a eu droit à une prime gouvernementale: USD 100.000, autant que le vainqueur du championnat national de la Vodacom Ligue 1, après avoir reçu le trophée des mains du Premier ministre, représentant personnel du Président de la République.
L’AS Nyuki, vainqueur de la 54ème édition de la Coupe du Congo le 15 juillet dernier à Kolwezi, a reçu sa cagnotte à l’issue d’une cérémonie riche en couleurs présidée par le ministre des Sports et loisirs dans la ville de Butembo.
Samedi 4 août 2018 au salon présidentiel du Stade des Martyrs, Papy Nyango a bouclé la boucle en remettant la prime gouvernementale au finaliste malheureux, au 3ème et au 4ème de l’édition 2018 de la coupe du Congo. Ainsi, JSK de Kinshasa, Molunge de Mbandaka et Renaissance de Kinshasa ont reçu respectivement USD 50.000, USD 30.000 et USD 10.000. Occasion pour le ministre des Sports d’annoncer les innovations. Outre le trophée et une prime gouvernementale conséquente, le vainqueur de la Coupe du Congo aura désormais droit à un stade modeste de 9000 places aux standards FIFA, s’il s’agit d’un club de province, ou deux ans de mise à disposition d’un stade municipal, s’il s’agit d’une équipe de Kinshasa, a annoncé le ministre des Sports, faisant part de l’inscription au budget 2019 de la prise en charge du championnat national d’élite de football et de la Coupe du Congo. La hauteur de ce financement est estimée à 3 millions de dollars pour chaque compétition. Ces sommes devraient permettre d’assurer la logistique et la prime de toutes les équipes participantes, surtout pour la Coupe du Congo. L’objectif visé est triple: rendre sa place à la Coupe du Congo, épauler les clubs et soutenir tant soit peu les jeunes attirés par la carrière footballistique. Plusieurs acteurs saluent cette révolution opérée après 53 éditions successives. Un bel héritage pour la Fédération congolaise de football association -FECOFA- qui doit se frotter les mains avec cette autre nouvelle du lancement de tous les chantiers de construction des stades inscrits au budget de l’Etat.
Présents à cette cérémonie de remise de la prime gouvernementale, le Secrétaire général aux Sports et loisirs, Barthélemy Okito, le 1er vice-président de la Fédération congolaise de football association, Donatien Tshimanga, ainsi que les dirigeants des équipes primées, n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du ministre des Sports et Loisirs, ovationné pour avoir pris le pari de révolutionner le secteur sportif en général et plus particulièrement la Coupe du Congo.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer