ActualitésPolitique

CENI : Le FCC se dit non partant et dénonce le forcing

«Le PPRD et le FCC refusent d’envoyer des candidats à la commission paritaire mise en place à l’Assemblée nationale comme ils ont aussi refusé de désigner leurs membres à la CENI du fait qu’il n’y a pas de consensus entre les composantes», a souligné le député PPRD Fidèle Likinda

La séance plénière du jeudi 12 août 2021 à l’Assemblée nationale a porté sur la mise en place de la commission paritaire chargée d’examiner les candidats désignés par différentes composantes pour composer la Commission électorale nationale indépendante -CENI.

Selon Christophe Mboso Nkodia Pwanga, président de la Chambre basse du Parlement, toutes les parties ont déposé les listes de leurs délégués, excepté le FCC. A cette plénière, les députés de l’Opposition ont refusé de prendre part estimant que le bureau de l’Assemblée nationale faisait du forcing.

Le député national Fidèle Likinda a bien précisé: «Nous, au PPRD comme au FCC, avons refusé de désigner des candidats à la CENI comme à la commission paritaire que propose le bureau de l’Assemblée nationale. Tant qu’il n’y aura pas de consensus entre les composantes, le FCC qui représente l’Opposition aujourd’hui ne désignera pas des délégués à la CENI. Parce que nous vivons ici le phénomène Malonda bis dont le dossier était approuvé par six confessions religieuses. Et c’est le même scénario qui se répète au vu et au su de tout le monde».

Et d’ajouter: «le bureau de l’Assemblée nationale veut faire du forcing pour mettre en place l’équipe dirigeante de la CENI. Comment peut-on parler d’une commission paritaire pendant que l’Opposition, le FCC aujourd’hui, et Lamuka n’ont pas envoyé des délégués? Nous savons que le bureau veut faire du forcing».

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer