Actualités

Carbone Beni: “L’accord signé avec le groupe Ventora fait gagner plus de 2 milliards USD au pays, un grand pas qui nous évite des manœuvres judiciaires interminables”

Le Collectif des organisations de la Société civile ayant pris part à la table ronde organisée par la présidence de la République sur l’accord signé entre la RDC et le groupe Ventora de l’opérateur économique Dan Gertler, a organisé, le samedi 14 mai à Kinshasa, une cérémonie de restitution à plusieurs ONG sur l’essentiel du contenu de cet accord.

Occasion pour l’icône du mouvement pro-démocratie congolais et cofondateur du mouvement citoyen Filimbi, Carbone Beya d’exalter cette initiative du gouvernement de la République dans des termes flatteurs. “L’accord signé avec le groupe Ventora fait gagner plus de 2 milliards USD au pays, un grand pas qui nous évite des manoeuvres judiciaires interminables”.

Dans un article dédié à cette nouvelle sortie de la Société civile, le confrère en ligne Actualite.cd rapporte que le leader de Filimbi a appelé le peuple congolais à accompagner cet accord car, estime-t-il, plusieurs pillages ont été réalisés en RDC et jusque-là le pays n’a jamais connu la restitution de ses biens volés contrairement à cet accord qui lui permet de récupérer ses actifs miniers et pétroliers.

“Nos ressources ont été pillées par les Belges, ils n’ont rendu aucun sous jusque-là. Mobutu et sa famille ont pillé ce pays et le Congo n’a récupéré aucun franc. Les nationaux pillent ce pays et ne rendent rien au pays. Donc quand on parle de ce dossier Dan Gertler, il faut se dépassionner de noms des individus pour voir l’intérêt de la RDC. Cet accord fait gagner à la RDC plus de 2 milliards et demi. C’est un grand pas au lieu de demeurer dans des manoeuvres judiciaires interminables”, a déclaré Carbone Beni.

Un autre membre influent de ce collectif, Florimond Muteba, PCA de l’ODEP, a lui aussi salué le leadership de la présidence de la République qui a convié la Société civile à prendre connaissance du contenu de l’accord signé entre la RDC et le groupe Ventora de Dan Gertler. Il est d’avis que la RDC vient de réaliser un grand pas dans le secteur de contrôle citoyen de l’action publique.

“Connaissez-vous un pays en Afrique Centrale où le président de la République signe un accord et appelle la société civile à la présidence pour recevoir d’elle des critiques? C’est un pas en avant pour notre pays en ce qui concerne le contrôle citoyen de l’action publique. Il faut que la société civile apporte sa contribution à l’amélioration des politiques publiques”, a cogné Florimond Muteba.

Les exposés de ces membres de la Société civile ont suscité des échanges fructueux dans la salle sur la compréhension de cet accord. Issus d’autres grandes composantes de la Société civile, les participants ont, à leur tour, avoué avoir compris le bien-fondé de cet accord.

Avec Actualite.cd

Articles similaires

Fermer
Fermer