ActualitésNation

RDC : Les autorités urbaines de Lumumbaville outillées avant d’entrer en fonctions

Les autorités urbaines de Lumumba ville récemment nommées par le Président de la République ont suivi, du 17 au 18 novembre à Kinshasa, une formation de 48 heures en vue de renforcer leurs capacités managériales. Cette formation a été assurée par l’Ecole nationale de la territoriale -ENT. Le Professeur Jean-Berkmans Labana Lasay’Abar, directeur général de l’ENT, a ouvert les travaux à la grande satisfaction de bénéficiaires. Micheline Akayi, maire de cette nouvelle ville rassure que le Chef de l’Etat ne sera pas déçu, car tout le monde lui est reconnaissant pour avoir immortalisé le nom de Lumumba.

L’Ecole nationale de la territoriale -ENT- a organisé, du mercredi 19 au jeudi 19 novembre à Kinshasa, avec l’appui de la Présidence de la République, un séminaire de renforcement des capacités des autorités urbaines de Lumumba ville érigée dans la province du Sankuru.

A l’ouverture dudit séminaire, le Professeur Labana Lasay’Abar, directeur général de l’ENA, a déclaré que les échanges lors de ces assises portent sur le renforcement des prérequis sur le leadership et la bonne gouvernance dans les mécanismes susceptibles de mobiliser et capitaliser les ressources disponibles en vue du développement intégral en se fondant sur la lutte contre les antivaleurs sous toutes leurs formes ainsi que contre la pauvreté.

«Cette activité de renforcement des capacités matérialise les missions ordinaires et régaliennes de l’Ecole nationale de la territoriale créée pour accompagner les autorités et agents territoriaux dans l’accomplissement de leurs tâches à travers le pays», a indiqué le DG Labana, soulignant: «en tant qu’outil de renforcement des capacités, l’ENT reste donc ouverte pour accompagner les entités territoriales de la RD-Congo et pour apporter un appui technique aux dans l’amélioration des performances conformément aux objectifs de développement définis par les instances nationales».

Première femme nommée maire de Lumumba ville, Micheline Ayaki Adjaduni n’a pas caché sa joie.   «Il est très important que certains connaissent quelque chose sur la gestion de la territoriale. On a une idée qui n’est pas réelle. Maintenant, nous allons suivre la réalité sur la gestion de la territoriale. Cela est très important. Avant d’entrer en fonction, il faut nous apprendre quelles sont nos attributions et leurs limites dans la gestion par rapport au gouverneur de province», a-t-elle signifié.

Selon elle, le fait d’avoir entendu que le Conseil des ministres a parlé de Lumumba ville, c’était une éphorie. «A fortiori avec la nomination des animateurs, toute la population n’attend que nous afin de travailler, car c’est l’immortalisation du nom de Lumumba qui est déjà international», a précisé la maire Ayaki.  Puis: «Dans cette ville, nous allons accueillir toutes les populations en visite.

Lumumba ville, en commençant par le Président de la République Felix Tshisekedi qui a pris le courage de nommer les animateurs ne sera pas déçu parce qu’au travers ça, il a certainement immortalisé Lumumba. Au travers le monde, on lui sera reconnaissant». C’est par décision du Président de la République que le Décret du Premier ministre n°13/020 du 13 juin 2020 avait conféré le statut de ville à Lumumba ville, dans la province du Sankuru, en vue d’immortaliser la reconnaissance nationale à l’heureuse mémoire du héros national Patrice Emery Lumumba.

Aout 2020, le Président de la République a pris deux Ordonnances nommant les autorités urbaines de cette nouvelle ville. Notamment le maire Micheline Ayaki Adjaduni, son adjoint Gentil Djombi Mlaulumalu, Emile Ehomba Onoya et Joseph Shungu Wutshi, respectivement bourgmestres de communes de Wembonyama et de Ewango.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer