Actualités

Assemblée nationale: Lokondo riposte à la motion de Mende

Le député Henry-Thomas Lokondo est déterminé d’aller jusqu’au bout du processus électoral à l’Assemblée nationale. Candidat indépendant à la présidence de la Chambre basse du Parlement, il estime qu’au stade actuel personne ne peut arrêter la machine surtout que le bureau provisoire a déjà publié le calendrier. Réagissant à la motion soulevée par le député Lambert Mende lors de la séance plénière de samedi 20 avril, il a clairement indiqué qu’une motion ne peut pas annuler une décision du bureau qui est déjà en exécution.

Dans sa réplique, le député Lokondo a qualifié  la démarche de son collègue Mende «de manœuvre dilatoire». L’élu de Mbandaka tout comme d’autres élus, notamment le FCC Nöel Botakile, ont estimé qu’une motion ne peut pas annuler une décision du bureau qui est déjà en exécution avec notamment la campagne électorale. «La motion de mon collègue Mende relève des manœuvres dilatoires. Il faut dire la vérité. Les amis du FCC ne veulent pas de ma candidature. Une motion ne peut pas annuler une décision du bureau qui est déjà en exécution. La campagne électorale en cours fait suite à l’application de la décision du bureau», a déclaré le député Henry-Thomas Lokondo.  Et l’élu de Mbandaka de continuer: «C’est une décision administrative. Et la plénière n’est pas compétente pour juger de la recevabilité des candidats au poste du bureau de l’Assemblée nationale. C’est de la compétence exclusive du bureau qui informe la plénière». Henry-Thomas Lokondo a estimé que sa démarche n’est pas suicidaire. «Ma candidature, c’est l’expression de la liberté et de la démocratie», a-t-il martelé.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer