Actualités

Après l’EP Nsanda Kizulu à Kinzau-Mvuete, Moïse Katumbi parachève la construction de l’Institut supérieur technique professionnel de Tshela, à l’abandon depuis 2015

La croisade bienfaitrice de reconstruction du patrimoine éducationnel du Kongo Central, menée par le chairman Moïse Katumbi, s’est étendue jusqu’ici, dans cet emblématique village de Singini, celui du premier président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kasa-⁠Vubu. Ici, en plein forêt du Mayombe, dans le territoire de Tshela, l’Institut supérieur technique professionnel est resté inachevé, presque à l’abandon depuis l’année 2015, les cours s’y déroulant dans les plus pénibles des conditions. Ayant favorablement reçu les doléances de la poursuite et du finissage des travaux, le président Moïse Katumbi y dépêchera des émissaires pour compléter l’ouvrage.

Y ont été effectués, des travaux de crépissage, de pavement, d’installation des plafonds, de la perfection de la toiture, la construction des sanitaires et même de son électrification, sans oublier la fourniture d’un lot suffisant de bancs pour permettre aux étudiants de suivre les cours confortablement installés.

Tous les travaux achevés, la cérémonie d’inauguration est intervenue jeudi 27 octobre 2022 en présence des autorités politico-administratives, coutumières, des membres de la Société civile, des autorités académiques et même de la famille Kasa-Vubu, au nom de laquelle Yulu Gilbert Kasa a pris la parole.

«Si vous vous pensez nous avoir apporté une pierre de 2 dollars, pour nous, c’est une pierre de 2 millions d’euros. C’est une pierre très précieuse parce qu’il s’agit de l’éducation de vos enfants, de l’avenir du pays, de notre véritable succès. Il n’y a pas de succès sans successeurs et ces successeurs seront formés ici pour faire de nous de grands de demain. Moise Katumbi est un grand homme, un grand leader. Il doit former de plus grands et en faisant ceci, nous ne pouvons que lui dire merci», a dit Yulu Gilbert.

Le représentant du Directeur général l’ISTP a, lui aussi, apprécié le précieux soutien du président d’Ensemble pour la République: «C’est un appui qui provient de Moïse Katumbi qui a bien voulu répondre à l’appel de notre initiateur pour pouvoir former les filles et fils du territoire de notre père, Joseph Kasa-Vubu».

Même son de cloche du côté du délégué de la société civile. «Moïse Katumbi a pensé à notre coin. Il est Congolais, il n’est pas Ne Kongo, il n’est pas Tshelois et il n’est pas du Bas-fleuve. Mais il a investi tant soi peu avec ses moyens parce qu’il a écouté le cri de la Fondation Samba Paul».

Dans cette institution ressuscitée par le président Moïse Katumbi sont organisées les options électronique, mécanique, électricité, coupe et couture génie civil et informatique.

Avant l’ISTP/Tshela, le président du parti Ensemble pour la République a financé la réhabilitation et l’équipement de l’Ecole primaire Nsanda Kizulu à Kinzau-Mvuete.

Avec Nonon N’LANDU

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page