Sports

La sélection RD-congolaise d’athlétisme prête pour les hostilités

Après près de trois mois de préparation non-stop, la sélection RD-congolaise d’athlétisme s’est dite déjà prête pour affronter les Jeux africains de Brazzaville prévus pour le mois de septembre 2015. Etienne Okonimo, directeur technique de la spécialité, l’a affirmé dans un entretien accordé à «AfricaNews» au cours d’une séance d’entrainement au terrain annexe du stade des Martyrs. «Les athlètes sont fin-prêts pour la compétition. Pour l’instant, ils ne font que des petits réglages techniques question d’être davantage plus performants», a-t-il rassuré.
En perspective des 11ème Jeux africains qui démarrent au mois de septembre à Brazzaville, les représentants RD-congolais se préparent de manière intense pour réussir leur participation à ce grand rendez-vous pluridisciplinaire du sport. Parmi eux, la sélection nationale d’athlétisme qui s’entraine depuis trois mois au terrain annexe du stade des Martyrs. Très déterminés, les athlètes de cette discipline tiennent à porter au pinacle l’étendard de la RD-Congo lors de ces jeux. «Nous sommes en pleine préparation des jeux africains depuis près de trois mois. La Fédération d’athlétisme du Congo -FEACO- avait décidé qu’on débute avec les préparatifs», a affirmé Etienne Okonimo, directeur technique de la FEACO.
Côté sélection des athlètes, a-t-il révélé, la fédération a recouru aux athlètes qui s’étaient distingués tout au long de la 14ème édition des championnats nationaux d’athlétisme du Congo. Ces athlètes se préparent toute la semaine et l’évaluation intervient à la fin de chaque semaine. A part le groupe qui s’entraine à Kinshasa, un autre groupe d’athlètes en provenance de Lubumbashi va faire jonction avec celui de la capitale RD-congolaise au courant de cette semaine.
A en croire le directeur technique de la FEACO, ses athlètes sont fin-prêts pour la compétition. Pour l’instant, ils ne font que des petits réglages question d’être davantage plus performants.
Mais seulement, faute d’une bonne alimentation, certains athlètes n’arrivent pas à tenir pendant les entrainements. Ils sont déjà épuisés avant l’heure prévue pour la fin des exercices. Ils se disent butés à plusieurs difficultés parce qu’ils ne sont pas internés. Certains ont affirmé qu’ils manquent de fois de quoi se payer le transport pour se rendre aux entrainements.
Ce qui est étonnant surtout quand on sait que le gouvernement RD-congolais à travers le ministère de Sports s’est impliqué en déboursant une enveloppe conséquente pour la meilleure préparation des fédérations avant cette grande compétition africaine. Les athlètes attendent que cette situation soit décantée le plus vite possible afin de les permettre de bien prester à ces jeux africains.
Le go des 11ème Jeux africains de Brazzaville sera officiellement donné le 4 septembre prochain. Ce grand rendez-vous ira jusqu’au 19 septembre 2015. 22 disciplines sportives sont au menu de cette fête du sport. On compte parmi elles, l’athlétisme, boxe, karaté, lutte, basketball, judo, lawn tennis, aviron, badmi, canoë-kayak, cyclisme, échecs, haltérophilie, handball, netball, taekwondo, tennis, triathlon, voile et volleyball, natation et nzango.
Stéphie MUKINZI

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer